Dernière mise à jour le : 9 juillet 2019

La moitié de l’énergie produite par la méthanisation est utilisée sous forme d’électricité et de biogaz

Depuis 2005, des installations méthanisant de la biomasse fermentescible se sont développées en Bretagne. La méthanisation produit de l'électricité, du biogaz et de la chaleur, dont une partie seulement est valorisée.

methanisation_bretagne

Une production de chaleur seulement en partie exploitée

La biomasse est une ressource renouvelable si elle est prélevée dans des conditions assurant sa pérennité. Outre ses nombreux usages, grâce à la méthanisation, elle sert à produire de l'énergie sous trois formes : de l’électricité, du biogaz et de la chaleur. L'électricité est injectée sur le réseau électrique, et le biogaz sur le réseau de distribution du gaz. La chaleur est valorisée localement dans des serres, des bâtiments d’élevage, des séchoirs et des habitations. Seule la moitié de la chaleur produite est effectivement valorisée.

La présence d'activités agricoles sur l'ensemble du territoire breton offre des gisement importants de matières fermentescibles méthanisables. Deux millions de tonnes de biomasse sont méthanisées chaque année dans la région, dont la moitié sont des effluents de stations d'épuration agroalimentaire. La méthanisation est en fort développement depuis son apparition en 2005. Il s'agit principalement d'installations agricoles, à la ferme ou en collectif, mais aussi de stations d'épuration des eaux usées, d'installations agro-alimentaires et d'une unité de traitement mécano-biologique qui valorise le contenu biologique d'ordures ménagères résiduelles.

 

Le plan biogaz Bretagne - Pays de la Loire

Le plan biogaz Bretagne - Pays de la Loire soutient depuis 2007 le développement de la méthanisation. Il a été créé par les conseils régionaux de Bretagne et des Pays-de-la-Loire ainsi que les délégations régionales de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) de ces deux régions. L’Association d’initiatives locales pour l’énergie et l’environnement (Aile) est chargé de l’animation du plan et accompagne, à ce titre, les porteurs de projet d'unités de méthanisaton depuis les premiers renseignements jusqu’à la mise en route de l’installation.

 

Auteurs : Emmanuèle Savelli (OEB)
Collaborateurs : Thomas Patenotte (OEB)

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page
thumb_up
Je recommande

4

lecteurs recommandent cet article

perm_identity

115 vues

Je recommande

4

lecteurs recommandent cet article

Partager :