Dernière mise à jour le : 25 août 2020

L'agriculture bretonne est largement tournée vers la production animale

La Bretagne dédie l'essentiel de son territoire à l'agriculture et contribue à hauteur de 12 % à la production agricole française, ce qui la place au deuxième rang national après la Nouvelle-Aquitaine. Elle se consacre surtout à l'élevage et à la production de légumes.

agriculture-bretagne-infographie

Production animale et légumière

Près de 84 % des exploitations bretonnes font de l’élevage, notamment pour la production laitière. La Bretagne fournit également 58 % du tonnage national de viande porcine et 43 % du volume d’œufs. Ces productions sont directement liées aux « grandes cultures » (céréales et maïs, pour le bétail notamment) qui couvrent la plus grande part la surface agricole utile (SAU), c’est-à-dire l'ensemble des terres arables, des surfaces toujours en herbe et des cultures permanentes. Les surfaces en céréales et maïs diminuent légèrement depuis 2014 au profit des oléagineux (colza, lin) et protéagineux (pois, féveroles) qui malgré une très forte progression ─ probablement en raison des incitations à améliorer l'autonomie alimentaire des élevages ─ ne représentent encore que 0,5 % de la SAU.

Les prairies constituent une autre part importante de la SAU, avec une majorité de prairies temporaires. Depuis 2014, les surfaces de ces dernières tendent à diminuer au profit des prairies permanentes.

La petite part de SAU restante est dédiée aux cultures légumières qui forment l’autre grande filière agricole bretonne, même si leurs superficies diminuent depuis 2014, notamment celles destinées au marché du frais (hors légumes transformés, surgelés, conserves,etc.). Aujourd'hui, ces presque 50 000 hectares ne représentent pas moins de 20 % de la surface légumière nationale. La région produit plus de 80 % du tonnage français de choux fleurs, plus de 75 % des artichauts et échalotes, 49 % des épinards et 25 % des tomates. Une grande part des légumes cultivés en Bretagne est transformée sur le territoire.

La Bretagne se caractérise également par l'importance de sa production hors-sol (en élevage ou maraîchage).

Sources : ABC Les Chiffres - Agriculture et agroalimentaire de Bretagne - CRAB, 2018, Agreste Bretagne - Draaf Bretagne, 2016 et Draaf Bretagne 2019.

 

L'agriculture bio se développe

En 2018, la Bretagne est la 8ème région en nombre d’hectares dédiés à l’agriculture biologique, avec 107 000 ha qui représentent 6,6 % de la SAU (soit environ 45 % de plus qu’en 2010). Plus de 3 000 exploitations sont engagées en Bio, soit 11,5 % des exploitations bretonnes. La Bretagne est aujourd’hui la première région productrice d’œufs et de légumes Bio, et la seconde région éleveuse de vaches laitières Bio.

Source : Fédération régionale des agrobiologistes de Bretagne, 2019.

 

 

Accéder aux données

 

Mieux comprendre

Auteurs : Élodie Bardon et Geoffrey Le Page (OEB)
Collaborateurs : Antonin Le Campion (Frab Bretagne), Chambre régionale d'agriculture de Bretagne (Crab)
Je recommande

7

lecteurs recommandent cet article

Partager :

thumb_up
Je recommande

7

lecteurs recommandent cet article

perm_identity

247 vues

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page