Dernière mise à jour le : 22 septembre 2021

Suivre l’évolution des paysages bretons à l’aide d'un jeu d'indicateurs

Ce jeu d'indicateurs est un outil d'aide à la décision aux échelles locale et régionale. Il permet de suivre l'évolution des paysages et des problématiques associées en Bretagne, d’orienter les politiques publiques et d’apporter aux territoires une mise en perspective de leurs paysages par rapport au contexte régional. L’OEB cordonne et anime l’équipe projet afin de co-construire les indicateurs de paysage bretons.

Accéder aux indicateurs de paysage par le sommaire interactif

Le tableau ci-dessous présente les indicateurs sur les paysages bretons qui ont été finalisés et qui seront actualisés dans le temps lorsque cela sera nécessaire. Il reprend le cadre théorique structurant élaboré par l'équipe projet. De nouveaux indicateurs sont en cours d'élaboration et ils viendront amender ce sommaire. Vous pouvez cliquer sur chaque icône afin d'accéder à l'indicateur.

 

 

 

 

Définition des catégories

Aménité : Ensemble de ressources paysagères matérielles et immatérielles contribuant à l’agrément d’un lieu et contribuant au bien-être individuel et / ou social.

Pression : Facteurs d’influence naturels et/ou humains et de leurs interrelations exercés sur les territoires et les perceptions. La pression n’est pas connotée négativement ou positivement.

Composante paysagère : Ensemble des caractéristiques matérielles du paysage qui sont décrites à différentes échelles d’analyse (élément, structure, unité, ensemble, relief, cône de vue, composition, etc.).

Réponse : Action, comportement, sentiment en retour. La réponse comprend notamment les politiques publiques, les projets des acteurs privés, publics et associatifs en réponse aux pressions observées, en particulier pour accompagner, corriger et amplifier leurs effets.

 

 

 

 

Définition des enjeux

Diversité paysagère : Variété (en nombre) et variation (en organisation) des composantes paysagères.

Accessibilité du paysage : Conditions d’accès physique, visuel et culturel ; le fait de connaître ; éducation, intelligibilité du paysage.

Qualité paysagère : État de qualité d’un paysage (ou a contrario d’une dégradation) au regard de critères d’appréciation liés aux systèmes de valeurs véhiculées par différents groupes sociaux (dont habitants, experts, élus locaux, etc.).

Implication des populations : Différentes formes d’interactions entre les populations et les paysages qui témoignent d’une volonté d’investissement : appropriation, transmission, médiation, partage, entretien, réhabilitation, protection, sensibilisation, création, etc.

 

 

 

Auteurs : Caroline Guittet (OEB)
Je recommande

0

lecteur recommande cet article

Partager :

thumb_up
Je recommande

0

lecteur recommande cet article

perm_identity

65 vues

Contenus associés

Choix de la rédaction

Co-construire des indicateurs de paysage en Bretagne

Les paysages bretons participent à une pluralité d'enjeux territoriaux (bien-être des populations, développement économique et touristique, patrimoine culturel, etc.). Mesurer l'état de santé des paysages dans le temps permet d'adopter ou d'orienter les prises de décision individuelles et collectives sur les territoires. L'OEB coordonne le groupe de travail régional sur cette question. 

arrow_forward Lire la suite

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page