Une pluviométrie supérieure aux « normales » sur l’année hydrologique, des nappes souvent stables, des niveaux supérieurs ou conformes à la « normale » saisonnière.