Dernière mise à jour le : 20 janvier 2012

Variabilité temporelle de l'ilot de chaleur urbain dans l'agglomération rennaise a partir des projections des modèles régionaux de 2030 a 2100.

DESCRIPTION

L'îlot de chaleur urbain (ICU) a été observé à Rennes à partir de deux stations météorologiques, la première dans le centre-ville et la seconde en périphérie, à Saint-Jacques, sur les années 2007, 2010 et 2011. A partir de l'amplitude thermique, du rayonnement global et du vent moyen, une régression linéaire multiple permet d'expliquer 65 % de la variabilité de l'ICU. Le modèle ARPEGE Climat A1B désagrégé par le CERFACS met à disposition des facteurs climatiques permettant de projeter l'évolution de l'ICU modélisé jusqu'en 2099. Il apparaît que l'ICU moyen annuel reste constant sur l'ensemble de la projection, mais les ICU marqués (? 3°C) augmentent à partir de la décennie 2030. Le modèle montre une augmentation exponentielle des journées très chaudes de 1950 à 2099, cependant l'ICU modélisé lors de ces journées est sous-estimé.

NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE DETAILLÉE

keyboard_arrow_right Titre : Variabilité temporelle de l'ilot de chaleur urbain dans l'agglomération rennaise a partir des projections des modèles régionaux de 2030 a 2100.
keyboard_arrow_right Type de documentation : Actes de colloque/congrès
keyboard_arrow_right Auteur(s) personne(s) : Quénol, Hervé , Dubreuil Vincent, Foissard, Xavier
keyboard_arrow_right Date de publication : 20 janvier 2012
keyboard_arrow_right Editeur(s) : Association internationale de climatologie
keyboard_arrow_right Tags thématiques : météorologie, température
keyboard_arrow_right Mots-clés libres : Îlot de chaleur urbain, modèles, vague de chaleur
keyboard_arrow_right Localisation : RENNES
keyboard_arrow_right Langue : Français
keyboard_arrow_right Collection : colloque de l'AIC

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

keyboard_arrow_up Haut de page
thumb_up
Je recommande

0

lecteur recommande cet article

perm_identity

1 vue

Je recommande

0

lecteur recommande cet article

Partager :