Dernière mise à jour le : 20 janvier 1998

Spatial distribution of an eel population (Anguilla anguilla L.) in a small coastal catchment of northern Brittany (France). Consequences of hydraulic works

DESCRIPTION

The Frémur is a 60 km2 catchment of Brittany where many hydraulic works (dams, weirs, gauging structures, etc.) have reduced the recruitment by elvers and glass eels since at least 50 years. In 1992, an eel lift was built on the main dam (14 m high) and in 1996, two other dams (5 m high) located downstream were equipped with eel passes to improve upstream migration. In 1995, before the construction of the passes, eel population parameters (density, biomass and size distribution) were assessed at the scale of the whole watershed by electrofishing (removal method) in 33 stations. The average biomass was high (19 g/m2 ) despite the numerous physical obstructions. However, there was an accumulation of eels downstream many hydraulic works and very low densities immediately upstream. Moreover, downstream the first obstruction, at 2 km from the sea, the population is dominated by boot lace eels and elvers (

----

Le Frémur est un bassin versant côtier de Bretagne de 60 km² comportant de nombreux aménagements hydrauliques (barrages, chaussées de moulin, stations de jaugeage, etc.) ayant fortement réduit l'accessibilité par les civelles depuis au moins cinquante ans. En 1992, un ascenseur à anguilles a été installé sur le principal barrage (14 m de haut), puis en 1996 deux autres obstacles (5 m de haut) ont été aménagés plus en aval pour restaurer la libre circulation des anguilles dans le bassin versant. En 1995, avant l'aménagement des passes, l'abondance et la structure de la population sont estimées à l'échelle du bassin versant par pêche électrique dans 33 stations (méthode d'épuisement des stocks). La biomasse moyenne apparaît élevée (19 g/m²) malgré la présence des obstacles à la migration. Toutefois, on note une accumulation d'anguilles en aval de nombreux aménagements hydrauliques et de très faibles abondances en amont de ces derniers. De plus, à l'aval du premier obstacle, à 2 km de l'estuaire, la population est dominée par les individus de moins de 100 mm, alors que cette classe de taille est
quasiment absente en amont. Ces résultats suggèrent que le potentiel d'accueil du bassin versant n'est sans doute pas atteint et que les biomasses moyennes pourraient augmenter avec l'amélioration des conditions de migration grâce aux passes à poissons.

NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE DETAILLÉE

keyboard_arrow_right Titre : Spatial distribution of an eel population (Anguilla anguilla L.) in a small coastal catchment of northern Brittany (France). Consequences of hydraulic works
keyboard_arrow_right Type de documentation : Articles
keyboard_arrow_right Auteur(s) personne(s) : Legault A., Laffaille, P. , GUILLOUET J , A. ACOU , E. FEUNTEUN
keyboard_arrow_right Date de publication : 20 janvier 1998
keyboard_arrow_right Nombre de pages : pp.129-139
keyboard_arrow_right Editeur(s) : s. n.
keyboard_arrow_right Tags thématiques : bassin versant, inventaire écologique, poisson migrateur
keyboard_arrow_right Mots-clés libres : anguille
keyboard_arrow_right Localisation : RANCE - FREMUR - BAIE DE BEAUSSAIS
keyboard_arrow_right Langue : Anglais
keyboard_arrow_right Collection : Bulletin Français de la Pêche et de la Pisciculture
Je recommande

0

lecteur recommande cet article

Partager :

thumb_up
Je recommande

0

lecteur recommande cet article

perm_identity

2 vues

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page