Dernière mise à jour le : 20 octobre 2017

Retrait-gonflement des argiles : plus de 4 millions de maisons potentiellement très exposées

DESCRIPTION

Si les mouvements de sol induits par le retrait-gonflement des argiles ne causent pas de dommages humains, ils n’en constituent pas moins un risque majeur en raison de l’ampleur des dégâts matériels qu’ils provoquent. Ce phénomène, amplifié par les épisodes de sécheresse, est à l’origine de 20 % des arrêtés de catastrophe naturelle et de 38 % des coûts d’indemnisation. L’aléa retrait-gonflement d’argiles fort ou moyen concerne un cinquième des sols métropolitains et 4 millions de maisons individuelles. Leur répartition et leur vulnérabilité potentielle révèlent des disparités territoriales.

NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE DETAILLÉE

keyboard_arrow_right Titre : Retrait-gonflement des argiles : plus de 4 millions de maisons potentiellement très exposées
keyboard_arrow_right Type de documentation : Rapports
keyboard_arrow_right Auteur(s) organisme(s) : Commissariat général du développement durable
keyboard_arrow_right Date de publication : 20 octobre 2017
keyboard_arrow_right Editeur(s) : Ministère de la transition écologique et solidaire
keyboard_arrow_right Tags thématiques : argile, sol
keyboard_arrow_right Langue : Français

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

keyboard_arrow_up Haut de page
thumb_up
Je recommande

0

lecteur recommande cet article

perm_identity

4 vues

Je recommande

0

lecteur recommande cet article

Partager :