Dernière mise à jour le : 20 janvier 1999

Pratiques agricoles et qualité de l'eau dans un petit bassin d'élevage intensif : une expérience pilote réalisée dans le cadre du contrat de baie Rade de Brest

DESCRIPTION

A 3-year multidisciplinary research programme, supported by the EU as part of its Life pilot experimental scheme, has enabled the scientific bases of the Brest Harbour contract to be established. The agricultural aspects of this programme were undertaken jointly by Cemagref Rennes and the INRA. Investigations concentrated on a 6 sq. km watershed known as the Kerouallon Basin.This watershed, which is given over to very intensive livestock farming, is situated in a Manure Surplus Area. Farming practice across 250 parcels was closely observed over a two-year period years. The presence of nitrogen, phosphorous, pesticide and heavy metal in agricultural products, the ground and the water were analysed. This enabled us to establish a diagnosis of agricultural pollution at parcel, farm and basin levels. Proposals were then made to the farmers concerning economically-viable alterations to their farming practice to take into account environmental problems. A bottom-up approach was adopted - firstly, reduction of inefficient techniques currently used by the farmers, secondly, introduction of modern practice regarding animal feeds, effluent management, crop rotation rationalization and lower-risk rotations, finally, land development for depolluting the residual waste flow. Un programme de recherche, pluridisciplinaire sur 3 ans, soutenu par l'Union européenne dans le cadre des expériences pilote Life, a permis de poser les bases scientifiques du contrat de baie Rade de Brest. La partie agricole de ce programme a été confiée au Cemagref de Rennes et à  l'INRA. Les investigations ont été concentrées sur un petit bassin, le Kerouallon (6 km2), consacré à  un élevage très intensif, et situé en Zone d'Excédents Structurels (ZES). Un suivi des pratiques dans les ateliers d'élevage et sur 250 parcelles pendant deux ans, complété par des analyses (azote, phosphore, pesticides et métaux lourds) dans les produits agricoles, les sols et les eaux a permis un diagnostic de la pollution diffuse d'origine agricole, à  la fois à  l'échelle du bassin, de chaque exploitation, et des parcelles agricoles. Il a ensuite été proposé aux agriculteurs des modifications de leurs pratiques adaptées aux problèmes environnementaux et économiquement viables. Ces modifications sont hiérarchisées : réduction des inefficacités techniques des exploitants, puis introduction de nouvelles pratiques telles que modification de l'alimentation des animaux, adaptation de la gestion des effluents aux rotations, adoption de rotations moins risquées, et enfin adaptation de l'aménagement du territoire pour épurer les flux résiduels.

NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE DETAILLÉE

keyboard_arrow_right Titre : Pratiques agricoles et qualité de l'eau dans un petit bassin d'élevage intensif : une expérience pilote réalisée dans le cadre du contrat de baie Rade de Brest
keyboard_arrow_right Type de documentation : Articles
keyboard_arrow_right Auteur(s) personne(s) : Tranvoiz M. , Bouraoui F. , Turpin N.
keyboard_arrow_right Date de publication : 20 janvier 1999
keyboard_arrow_right Nombre de pages : 10 p.
keyboard_arrow_right Editeur(s) : Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture (IRSTEA)
keyboard_arrow_right Tags thématiques : baie, zone côtière, programme environnemental, pesticide, qualité de l'eau
keyboard_arrow_right Mots-clés libres : Elevage intensif/rade/Contrat de baie
keyboard_arrow_right Localisation : ELORN, ELORN
keyboard_arrow_right Langue : Anglais
keyboard_arrow_right Collection : Ingénieries - E A T
Je recommande

0

lecteur recommande cet article

Partager :

thumb_up
Je recommande

0

lecteur recommande cet article

perm_identity

1 vue

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page