Dernière mise à jour le : 20 janvier 2014

Pour une géoarchéologie du patrimoine : pierres, carrières et constructions en Bretagne

DESCRIPTION

Exceptées les dolérites et les diorites, les autres roches décrites dans cette quatrième partie sont peu fréquentes, voire rares en Bretagne. Leur impact archéologique s’avère néanmoins considérable du fait de la diversité, parfois l’originalité, de leur mise en œuvre. Gabbros et diorites dégagés des arènes livraient des masses énormes aux populations néolithiques. L’énigmatique « tuffeau vert » fournissait une pierre ornementale exceptionnelle à présent oubliée. La syénite quartzifère de Pont-Pol est unique dans la péninsule. La blancheur des trondhjémites confère aux constructions un attrait indéniable.

URL

NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE DETAILLÉE

keyboard_arrow_right Titre : Pour une géoarchéologie du patrimoine : pierres, carrières et constructions en Bretagne
keyboard_arrow_right Type de documentation : Articles
keyboard_arrow_right Auteur(s) personne(s) : Chauris, Louis
keyboard_arrow_right Date de publication : 20 janvier 2014
keyboard_arrow_right Editeur(s) : s. n.
keyboard_arrow_right Tags thématiques : géologie, carrière
keyboard_arrow_right Langue : Français
keyboard_arrow_right Collection : Revue archéologique de l'Ouest

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

keyboard_arrow_up Haut de page
thumb_up
Je recommande

0

lecteur recommande cet article

perm_identity

2 vues

Je recommande

0

lecteur recommande cet article

Partager :