Dernière mise à jour le : 15 mai 2019

Matières azotées (hors nitrates) dans les cours d'eau bretons : analyse de l'évolution annuelle depuis 1995

L'ammonium et le nitrite sont retenus pour la caractérisation de l’état des masses d’eau, en application de la directive cadre sur l’eau (éléments de qualité physico chimique – nutriments).

L’ammonium (NH4+) est la forme ionisée de l’azote ammoniacale. Il est relativement fréquent dans les eaux et traduit habituellement un processus de dégradation incomplète de la matière organique (décomposition des déchets végétaux et animaux). L'ion ammonium se transformant assez rapidement en nitrates et nitrites par oxydation, sa teneur dans les eaux de surface est normalement faible. Une forte présence d'azote ammoniacal est l'indice d'une pollution par des rejets d'origine humaine ou industrielle (industries chimiques, engrais azotés, industries textiles...). Les nitrites (NO2-) sont naturellement en faible quantité dans les eaux. Cela est lié à leur forme instable et au fait que l'ion nitrite est une forme intermédiaire entre l'ion ammonium et l'ion nitrate. La présence de nitrites peut être d'origine industrielle (traitements de surface, chimie, colorants, etc.).

Cette datavisualisation propose une analyse interactive des données relatives aux suivis des paramètres ammonium et nitrite en eau de surface, aux échelles géographiques pertinentes. Les différents éléments graphiques proposent des informations complémentaires lors de survol avec la souris (info bulle) ou des zones cliquables qui permettent d'affiner les résultats proposés.

 

Contexte règlementaire

Les paramètres Ammonium et Nitrite sont retenus pour la caractérisation de l’état des masses d’eau, en application de la directive cadre sur l’eau (éléments de qualité physico chimique – nutriments). Les classes de qualité (code couleur - valeurs seuils (Q90)) à prendre en compte pour le paramètre nitrite (NO2-) sont :

  • Rouge - Mauvais : Q90 ≥ 1 mg/l ;
  • Orange - Médiocre : 0,5 ≤ Q90 < 1 mg/l ;
  • Jaune - Moyen : 0,3 ≤ Q90 < 0,5 mg/l ;
  • Vert - bon : 0,1 ≤ Q90 < 0,3 mg/l ;
  • Bleu - Très bon : Q90 < 0,1 mg/l.

Pour le paramètre ammonium (NH4+) :

  • Rouge - Mauvais : Q90 ≥ 5 mg/l ;
  • Orange - Médiocre : 2 ≤ Q90 < 5 mg/l ;
  • Jaune - Moyen : 0,5 ≤ Q90 < 2mg/l ;
  • Vert - bon : 0,1 ≤ Q90 < 0,5 mg/l ;
  • Bleu - Très bon : Q90 < 0,1 mg/l.

Les valeurs retenues pour la caractérisation de l’état physico-chimiques des masses d’eau en application de la DCE sont celles appliquées dans le système d’évaluation SEQ-Eau.

Selon l’arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux limites et références de qualité des eaux brutes et des eaux destinées à la consommation humaine, la limite de qualité des eaux destinées à la consommation humaine est de 0,5 mg/l pour les nitrites et de 0,10 mg/l pour l’ammonium. La concentration en nitrites doit également être inférieure ou égale à 0,10 mg/l en sortie des installations de traitement. S’il est démontré que l'ammonium a une origine naturelle, la valeur à respecter est de 0,5 mg/l pour les eaux souterraines.

Sources des données

Les données traitées proviennent de :

  • AFB :  export de la base de données Naiades (via Hub'eau), plateforme d’accès aux données brutes sur la qualité des eaux de surface ;

  • AELB : export de la base de données OSUR, plateforme d’accès aux données brutes de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne.

  • DREAL : export de la BD Hydre/BEA (suivis qualité effectué sur les stations bilans dans le cadre des contrats de territoire) et de la BD CORPEP.

Les critères retenus sont :

  • Paramètres Nitrites (1339), Ammonium (1335)

  • Support Eau (3)

  • Analyse dans le domaine de validité (Code remarque analyse 1).

Les exports sont réalisés sur l’ensemble des données disponibles depuis le 01/01/1995, tous dispositifs de collecte confondus. Le traitement des doublons de bancarisation est géré par l'OEB.

L'intégralité de l'historique des données est reprise à chaque mise à jour, afin que les résultats proposés dans les tableaux de bord intègrent les corrections apportées par les producteurs dans la base de données. Des évolutions dans l'historique des résultats sont donc possibles d'une année sur l'autre.

Traitement des données

Pour chaque station, le percentile 90 (exprimé en mg/l) est calculé par année civile (période du 1er janvier au 31 décembre de l’année n). L’ensemble des analyses disponibles sur une station, tous dispositifs de collecte confondus et toutes sources de données confondues (traitement des doublons de bancarisation), est utilisé pour le calcul du Q90. Le Q90 est calculé, selon le nombre d’analyses disponibles (na), comme suit:

  • na < 6 : pas de calcul de Q90 ;
  • na ≥ 6 :
    • classement des résultats par ordre décroissant ;
    • Rang du résultat à retenir = arrondis (0.9 x na + 0.5)
    • Exemple : 10 analyses : Q90 = 9,5 donc valeur de la 10° analyse

15 analyses : Q90 =13,9 donc valeur de la 14e analyse ; 21 analyses : Q90 =19,4 donc valeur de la 19e analyse ; Etc.

 

Représentation :

  • paramètre nitrite (NO2-) sont :
     
    • Rouge - Mauvais : Q90 ≥ 1 mg/l ;
    • Orange - Médiocre : 0,5 ≤ Q90 < 1 mg/l ;
    • Jaune - Moyen : 0,3 ≤ Q90 < 0,5 mg/l ;
    • Vert - bon : 0,1 ≤ Q90 < 0,3 mg/l ;
    • Bleu - Très bon : Q90 < 0,1 mg/l.
  • Pour le paramètre ammonium (NH4+) :

    • Rouge - Mauvais : Q90 ≥ 5 mg/l ;
    • Orange - Médiocre : 2 ≤ Q90 < 5 mg/l ;
    • Jaune - Moyen : 0,5 ≤ Q90 < 2mg/l ;
    • Vert - bon : 0,1 ≤ Q90 < 0,5 mg/l ;
    • Bleu - Très bon : Q90 < 0,1 mg/l.
Auteurs : Elodie Bardon (OEB)

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page
thumb_up
Je recommande

1

lecteur recommande cet article

perm_identity

145 vues

Je recommande

1

lecteur recommande cet article

Partager :