Dernière mise à jour le : 13 mars 2021

Les ectoparasites de chiroptères dans le massif armoricain

DESCRIPTION

[Introduction]
La Bretagne n'a pas eu, à notre connaissance, la chance d'attirer autrefois l'attention des grands noms de la mammalogie pour ce qui est des Chauves-souris, et par ricochet, de leurs parasites. Ceci est peut-être lié au fait que située en terrains non karstiques, cette région était, plus ou moins consciemment, considérée comme pauvre en « mammifères volants » ? C'était bien sûr négliger, entre autres, les espèces arboricoles, comme les Noctules, qui savent profiter des belles forêts de chênes chères à Merlin, mais il nous faut avouer que bien que ces hôtes y soient présents...leurs ectoparasites bretons sont toujours très mal connus ! Les études concernant les Chauve-souris se faisaient, autrefois, essentiellement pendant l'hivernage, la collecte estivale de ces mammifères ayant surtout recours au fusil chargé de petits plombs (Boitard,1868 ; Saint-Girons, 1973). On est passé maintenant au dépistage de ces espèces par l’étude des ultra-sons qu’elles émettent ce qui, évidemment, est totalement inefficace pour l’étude de leurs parasites.

photo_267697

NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE DETAILLÉE

keyboard_arrow_right Titre : Les ectoparasites de chiroptères dans le massif armoricain
keyboard_arrow_right Type de documentation : Articles
keyboard_arrow_right Auteur(s) personne(s) : Beaucournu Jean-Claude, Le Briand Céline
keyboard_arrow_right Date de publication : 13 mars 2021
keyboard_arrow_right Nombre de pages : 76 p.
keyboard_arrow_right Editeur(s) : amikiro
keyboard_arrow_right Tags thématiques : chiroptère
keyboard_arrow_right Langue : Français
Je recommande

6

lecteurs recommandent cet article

Partager :

thumb_up
Je recommande

6

lecteurs recommandent cet article

perm_identity

32 vues

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page