Dernière mise à jour le : 7 décembre 2020

Les installations de traitement des déchets recevant au moins en partie des déchets des ménages en Bretagne (ITOM)

Cette datavisualisation présente l’ensemble des installations de traitement recevant au moins en partie des déchets des ménages en Bretagne : quais de transfert, centres de tri, plateformes de compostage, centres de traitement organique des ordures ménagères résiduelles (OMR), incinérateurs, plateformes de maturation de mâchefer et installations de stockage des déchets non dangereux (ISDND).

Définitions des différents types d'installations

Les ITOM

Les installations de traitement des ordures ménagères (ITOM) concernent toutes les installations de traitement qui accueillent au moins en partie des déchets collectés dans le cadre du service public d'élimination des déchets (quais de transfert, centres de tri, traitements thermique et biologique, stockage de déchets non dangereux).

Les quais de transfert

Un quai de transfert est une installation intermédiaire entre la collecte de déchets et leur transport vers un centre de traitement. Les déchets collectés sont regroupés et dans certains cas compactés sur cette installation de transit pour être ensuite acheminés par camions semi-remorques vers les unités de traitement. Ils permettent de limiter le nombre de camions en massifiant les transports.

La Bretagne disposait en 2016 de 39 quais de transfert.

Les centres de tri

Les emballages et papiers issus des collectes sélectives sont triés par matériaux et préparés au recyclage dans les centres de tri. Ainsi triés, ils pourront être transformés en de nouveaux produits par des sociétés de recyclage.

La Bretagne disposait en 2017 d’un parc de 11 centres de tri.

Les plateformes de compostage

Les plateformes de compostage accueillent principalement les végétaux collectés dans les  déchèteries. Certains site peuvent également recevoir des biodéchets collectés auprès des ménages ou de la restauration collective.

Le compostage est un procédé de transformation aérobie (en présence d’oxygène) de matières fermentescibles dans des conditions contrôlées. Il permet l’obtention d’une matière fertilisante, le compost, susceptible d'être utilisé en tant qu'amendement organique améliorant la fertilité des sols.

Le traitement organique des OMR

Le traitement mécano-biologique (TMB) vise à recycler ou optimiser le traitement des ordures ménagères résiduelles. Il consiste en l’imbrication d’opérations mécaniques (dilacérations et tris) et d’étapes biologiques (compostage, méthanisation). Source : Ademe.

La Bretagne disposait en 2016 de 8 installations en fonctionnement.

Les incinérateurs

L’incinération est un procédé de traitement thermique des déchets. Il consiste à brûler les ordures ménagères et les déchets industriels banals dans des fours adaptés à leurs caractéristiques (composition, taux d’humidité). Ce mode de traitement s’accompagne d’une production de chaleur qui est dans la majorité des cas valorisée (utilisation de la chaleur et/ou production d’électricité).

La Bretagne disposait en 2016 d’un parc de 11 installations dont 10 incinérateurs avec valorisation énergétique. Cette filière a permis, au cours de cette année, le traitement de 673 000 tonnes de déchets.

Les installations de maturation de mâchefer

Les mâchefers sont des résidus issus de l’incinération. Les plateformes de maturation récupèrent les mâchefers issus des usines de valorisation énergétique pour les recycler, par exemple en matériaux destinés aux sous-couches routières.

La Bretagne disposait en 2016 d’un parc de 8 installations cumulant une capacité de traitement de 165 000 tonnes sur l’année.

Les installations de stockage des déchets non dangereux (ISDND)

Le stockage est le dernier maillon dans la chaîne de gestion des déchets. Il concerne la fraction des déchets qui ne peut être valorisée sous forme de matière ou d’énergie dans les conditions techniques et économiques du moment. Le stockage élimine des déchets non dangereux par dépôt ou enfouissement sur ou dans la terre.

La Bretagne disposait en 2018 d’un parc de 7 installations cumulant une capacité de stockage de 431 200 tonnes sur l’année.

 

Présentation de la datavisualisation

Cette datavisualisation propose une analyse interactive des données relatives aux installations recevant au moins en partie des déchets des ménages (ITOM) en Bretagne. Elle s'organise en 8 onglets :

  1. Les quais de transfert : Une carte des quais de transfert et des tonnages entrants ;
  2. Les centres de tri : Une carte des centres de tri en Bretagne et des tonnages entrants ;
  3. Détail des entrants en centres de tri : Un graphique détaillant la répartition des déchets entrants en centres de tri ;
  4. Les plateformes de compostage : Une carte des plateformes de compostage en Bretagne et des tonnages entrants ;
  5. Le traitement organique des OMR : Une carte des installations de traitement organique des OMR et des tonnages traités ;
  6. Incinération et mâchefer : Une carte des incinérateurs, des plateformes de maturation de mâchefers et des tonnages entrants ;
  7. Les installations de stockage de déchets non dangereux (ISDND) : Une carte des installations de stockage de déchets non dangereux en Bretagne et des tonnages entrants ;
  8. Tonnages entrants cumulés par type d’installation : Un graphique montrant l’ensemble des tonnages cumulés pour tous les sites d’un type d’installation (compostage, incinération, ISDND…)
  9. Évolution des tonnages entrants par type d’installation : Un graphique montrant l’évolution des tonnages de déchets entrants, un graphique montrant cette évolution par rapport à une année de référence ;
  10. Carte et liste des installations : Une carte montrant l’ensemble des ITOM en Bretagne et un tableau détaillé de ces installations.

Des filtres permettent de personnaliser l’affichage des données : année de référence, choix du territoire, de la population, du flux, etc.
Des informations complémentaires apparaissent lors du survol des graphiques avec la souris (infobulles).

Des zones cliquables permettent d’éditer des rapports de positionnement ou de consulter le tableau des données sources ayant servi à construire les graphiques.

 

Source des données

Les données de cette datavisualisation sont extraites de la base de données nationale Sinoe®. La mobilisation des données (animation des campagnes d’enquête, test et validation des données) a été assurée de 1997 à 2004 par l’Ademe Bretagne, de 2005 à 2010 par les Départements en charge de l’élaboration du PEDMA (Plan d'élimination des déchets ménagers et assimilés), de 2011 à 2016 par l’Observatoire de l'environnement en Bretagne (OEB), de 2017 à 2018 par la Région Bretagne. À partir des données 2019 (enquête 2020), la mobilisation des données sera de nouveau assurée par l’OEB.

Réalisation et traitement des données : Observatoire de l'environnement en Bretagne.

Traitement des données

Les données ITOM sont fournies par les maîtres d’ouvrages, privés et publics, d'installations de traitement.

La qualité des données disponibles dans ce document est dépendante :

  • De la qualité du suivi sur le terrain par les producteurs et/ou les gestionnaires de déchets ;
  • Du taux de déclaration ;
  • De la qualité des déclarations.

Quelques données manquantes ont été estimées afin de ne pas fausser les résultats globaux.

Le traitement a été réalisé par l'Observatoire de l'environnement en Bretagne

 

Accédez aux données

Mieux comprendre

Dossier web de l'Ademe sur le traitement des déchets ;

Une analyse de l'évolution du gisement des déchets ménagers et assimilés en Bretagne.

Auteurs : Christophe Boué (OEB)
Je recommande

0

lecteur recommande cet article

Partager :

thumb_up
Je recommande

0

lecteur recommande cet article

perm_identity

56 vues

Contenus associés

Choix de la rédaction

Déchets ménagers et assimilés : évolution du gisement et du traitement depuis 2010 en Bretagne

Vous trouverez sur cette page trois datavisualisations sur les déchets ménagers et assimilés (DMA) en Bretagne : des cartes et des graphiques concernant la production régionale de DMA, le tri des emballages issus de la collecte des recyclables et le traitement des DMA. Une quatrième datavisualisation propose des données de synthèse et de positionnement de la Bretagne et de ses territoires par rapport aux 6 objectifs régionaux et nationaux concernant les DMA.

arrow_forward Lire la suite

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page