Dernière mise à jour le : 20 décembre 1996

Identification, localisation et estimation des biomasses d'algues vertes du golfe du Morbihan en 1995

DESCRIPTION

En 1995, le Golfe du Morbihan ne manifeste pas dans son ensemble un niveau d'eutrophisation marqué, mais possède toutefois trois sites de prolifération d'algues vertes : l'estuaire de la rivière d'Auray, les bras de l'estuaire de Vannes et Séné, ainsi que le débouché de l'estuaire de Noyalo. Seuls ces deux derniers secteurs présentent des développements algaux « anormaux » et reliables à un phénomène particulier d'eutrophisation (Marée verte à ulves dans le secteur Rosvellec-Séné, marée verte à Monostroma dans le secteur de Saint Armel-Tascon. Au printemps 1995, les observations réalisées sur les estrans du Golfe du Morbihan, en dehors de ceux des îles, ont permis d'estimer une biomasse algale comprise entre 2 000 et 6 000 tonnes.

NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE DETAILLÉE

keyboard_arrow_right Titre : Identification, localisation et estimation des biomasses d'algues vertes du golfe du Morbihan en 1995
keyboard_arrow_right Type de documentation : Rapports
keyboard_arrow_right Date de publication : 20 décembre 1996
keyboard_arrow_right Nombre de pages : 36 p.
keyboard_arrow_right Tags thématiques : algue, eutrophisation, marée verte
keyboard_arrow_right Mots-clés libres : Eutrophisation;Golfe du Morbihan;Algues vertes
keyboard_arrow_right Localisation : MORBIHAN
keyboard_arrow_right Langue : Français
Je recommande

3

lecteurs recommandent cet article

Partager :

thumb_up
Je recommande

3

lecteurs recommandent cet article

perm_identity

38 vues

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page