Dernière mise à jour le : 9 novembre 2020

Évolution des ventes de produits phytosanitaires en Bretagne depuis 2015

Depuis 2009, suite à la mise en place de la redevance pour pollutions diffuses instaurée par la loi sur l'eau et les milieux aquatiques (Lema), les informations relatives aux ventes de produits phytosanitaires à usage agricoles (hors biocides), déclarées par les distributeurs de ces produits, sont bancarisées dans la banque nationale de données des ventes des distributeurs agréés de produits phytosanitaires (BNV-d), sous l’égide du ministère de l’Écologie.

Dans le cas des usages agricoles, ces données de ventes sont disponibles depuis 2015 à l’échelle du code postal des sièges d’exploitations. Sur la base d’un référentiel fournissant la composition des produits, les quantités de produits vendues sont converties en quantité de substances actives vendues.
Cette data visualisation propose une analyse des données de ventes de produits phytosanitaires à usages agricoles, depuis 2015, et des substances actives associées, à l’échelle des différentes échelles de territoires bretonnes. Les différents éléments graphiques proposent des informations complémentaires lors de survol avec la souris (info bulle) ou des zones cliquables qui permettent d'affiner les résultats proposés.

 

 

 

 

Sources et traitements de données

Les données de ventes utilisées dans ce tableau de bord interactif proviennent du registre des ventes extrait depuis la BNVD. Les données de l’année n-1 sont extraites en septembre de l’année n. L’ensemble des données est agrégé au fil des ans. Les correctifs potentiellement apportés a posteriori ne sont pas intégrés à ces analyses.        

Traitements réalisés sur les données de ventes à l’échelle des CP par la DRAAF

Suppression des ventes des distributeurs connus agréés uniquement pour la vente Grand Public : les exports ‘Pressions’ extraits depuis le site de la BNVd, comportant les codes postaux, ne devraient contenir que les ventes aux professionnels. Hors, certains distributeurs renseignent le code postal même pour les ventes non professionnelles. Les distributeurs ayant un agrément uniquement grand public sont donc identifiés en lien avec le SRAL et les ventes qu’ils déclarent sont soustraites avant traitements.

Traitements réalisés par l’OEB – Déclinaisons aux différentes échelles territoriales.

La déclinaison des ventes déclarées au CP vers les autres échelles territoriales (SAGE, Contrats de territoires, Départements, EPCI), est calculée au prorata des surfaces, par produits et substances actives.
Ex.:

  • L’EPCI A a une superficie totale de 150 ha (dont 100 ha de SAU).
  • Il est composé de 100% de la superficie totale du CP01 et 25% de la superficie totale du CP02
  • La superficie du CP01 est de 100ha, et la superficie de CP2 est de 200ha
  • 4 kg de Glyphosate sont vendus sur le CP01 soit 0.04kg/ha, et 10 kg de Glyphosate sont vendus sur le CP02, soit 0.05kg/ha

>Quantité  de glyphosate vendu sur  l’EPCI A : [((100*100)/100)*0.04]+[((200*25)/100)*0.05]=6.5kg
>Soit 0.065kg/ha SAU

Cette méthode engendre les légères différences constatées sur les cumuls de ventes (quantité ou nombre de SA ou produit) tous territoire confondus, en fonction des types de territoires concernés (SAGE, EPCI) et des approximations faites sur les prorata de surface.

A noter que :

  • Les calculs de la SAU par échelles territoriales (CP, SAGE, Contrats de territoires, Départements, EPCI) sont  réalisés pour chaque année à partir du RPG de l’année sur les derniers périmètres disponibles (ex. EPCI 2018/ RPG 2015, 2016, 2017, 2018, 2019). SAU calculées avec prairies permanentes et temporaires (les surfaces non agricoles ont été retirées (cf. liste codes RPG ci-dessous)- seules les SAU des exploitants déclarant à la PAC sont donc comptabilisées.)
  • Les périmètres territoriaux proviennent des couches géographiques disponibles sur GeoBretagne.
  • Les quantités de produits vendus bancarisés dans la BNV-d ne reflètent pas nécessairement le lieu et la période d’application, ni la quantité appliquée. Le parcellaire d’un agriculteur pouvant concerner plusieurs communes, la parcelle où le produit est effectivement appliqué peut avoir un code postal différent du code postal acheteur renseigné dans la BNV-d. De la même manière, la date d’achat ne correspond pas à la date d’application du produit, et la BNV-d ne renseigne pas non plus sur les quantités réellement utilisées par l’agriculteur.

 

Liste des codes cultures RPG exclus des calculs de SAU
BO    Aide au boisement de terre agricole
BO    Bois
BO    Boisement des terres agricoles
BOP    Bois pâturé
BR    Bâtiments, chemins d’exploitation, routes et autres éléments artificiels
CEE    Chênaie entretenue par des porcins ou des petits ruminants
CSS    Culture sous serre hors sol
CSS    Cultures sous serre hors sol
EL    Eléments naturels non admissibles
HC    surface hors culture - aidée
HC    Hors culture non aidée
HC    Hors culture - aidée
HC    Hors culture *
HC    Hors culture
NE    Surface agricole temporairement non exploitée
SBO    Surface boisée sur une ancienne terre agricole
SNE    Surface agricole temporairement non exploitée
SY    Sylviculture
SY    Sylviculture (non admissible)
TCR    Taillis à courte rotation
TI    Taillis courte rotation
UN    Usage non agricole

 

Auteurs : Elodie Bardon (OEB)
Collaborateurs : Florence Fernandez (DRAAF-SRAL), Caroline Dujardin (DRAAF-SRISE)
Je recommande

9

lecteurs recommandent cet article

Partager :

thumb_up
Je recommande

9

lecteurs recommandent cet article

perm_identity

1316 vues

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page