Dernière mise à jour le : 20 décembre 2015

Estimation, Préservation, Reconstitution des bancs sauvages d’huîtres plates en Baie de Quiberon

DESCRIPTION

L’huître plate, Ostrea edulis, est l’huître native des côtes européennes. Espèce emblématique de Bretagne, elle a subi deux épizooties successives dans les années 70 qui ont fait chuter sa production de 20 000 tonnes à moins de 2000 tonnes actuellement et disparaître de nombreux bancs naturels. Désormais l’espèce ne se reproduit plus que dans quelques baies et rias situées principalement en Bretagne et Normandie et le captage ne se pratique qu’en Baie de Quiberon et en Rade de Brest. Mais ce dernier est très variable d’une année à l’autre et a été particulièrement faible en Baie de Quiberon depuis 2010. De récentes études ont conclu que la diminution des stocks d’huîtres, notamment des bancs naturels de l’Ouest de la baie, pouvait être l’une des raisons à cette diminution du recrutement.
Dans ce contexte, le syndicat des ostréiculteurs de la baie de Quiberon (SOBAIE) a souhaité, à partir de 2015, s’engager sur trois actions complémentaires : (1) Ré-actualiser les connaissances sur les densités d’huîtres plates des deux bancs sauvages de la baie de Quiberon, (2) restaurer le banc du milieu via des réensemencements en naissains d’huîtres plates natif de la baie et (3) restaurer le banc de Penthièvre par des mesures favorisant le recrutement.
Ainsi, en collaboration avec les ostréiculteurs de la baie de Quiberon, l’Ifremer et Cochet Environnement, différentes opérations concrètes ont été menées en 2015. Ce rapport présente l’état d’avancement des opérations.
Tout d’abord, une évaluation précise des densités et des stocks d’huîtres a été mise en œuvre sur les deux concessions du CRC de Bretagne Sud qui hébergent les deux bancs sauvages de la baie. Ces estimations de densités seront poursuivies au printemps 2016, mais il ressort déjà les résultats suivants:
- Sur le banc de Penthièvre, les huîtres sauvages sont cantonnées exclusivement dans le nord du banc avec des densités relativement élevées (7-10 individus/m2) et la présence de petits récifs naturels d’huîtres. Cette zone à haute densité représente moins de 20 % de la surface totale du banc de Penthièvre. Sur tout le reste du banc, les densités en huîtres sont nulles et le recrutement récent a priori inexistant. Ces premières estimations confèrent donc un stock autour de 28 tonnes sur le banc de Penthièvre.
- Sur le banc du milieu, trois zones ont fait l’objet de réensemencement régulier par des huîtres de Granville, de Penthièvre et de Cancale. Malgré tous ces transferts menés depuis quelques années (plus de 80 tonnes), les densités observées y restent faibles (maximum de 1.7 individus/m2) et les mortalités y sont très élevées (50 à 88 %), si bien que les stocks naturels sur ce banc ne s’élèvent qu’à 15 tonnes. En outre, du recrutement naturel a uniquement été observé au niveau du semis de Cancale, là où les huîtres sont en densité supérieure à 1 individu/m2.
En parallèle de ces estimations, des actions collectives de restauration réalisées par les professionnels en 2015 (semis sur le banc du milieu de naissains natifs et hersage du banc de Penthièvre) montrent que la profession est en mesure de se fédérer pour contribuer à la reconstitution des bancs naturels de la baie de Quiberon. Un soutien et un suivi scientifique à ces opérations sont par contre essentiels pour valider ou non les mesures de restauration entreprises. Les connaissances acquises au cours de ce projet et dans les prochaines années aideront SOBAIE à proposer des actions et mesures de gestions adaptées permettant à moyen terme la reconstitution des bancs naturels d’huîtres plates, véritable patrimoine biologique de la baie de Quiberon.

NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE DETAILLÉE

keyboard_arrow_right Titre : Estimation, Préservation, Reconstitution des bancs sauvages d’huîtres plates en Baie de Quiberon
keyboard_arrow_right Type de documentation : Rapports
keyboard_arrow_right Auteur(s) personne(s) : Kerisit, Christophe , Tanguy, Ludovic , Pouvreau Stephane, Cochet, Helene
keyboard_arrow_right Date de publication : 20 décembre 2015
keyboard_arrow_right Nombre de pages : application/pdf
keyboard_arrow_right Tags thématiques : restauration de la vie sauvage, projet de recherche, programme de suivi, ostréiculture, faune sauvage, syndicat professionnel
keyboard_arrow_right Mots-clés libres : FR
keyboard_arrow_right Langue : Français
Je recommande

0

lecteur recommande cet article

Partager :

thumb_up
Je recommande

0

lecteur recommande cet article

perm_identity

36 vues

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page