Dernière mise à jour le : 15 juin 2005

Est-il possible d'améliorer le processus d'anticipation des risques sanitaires potentiellement induits par les cyanobactéries pour des plans d'eau douce à usage récréatif ? Cas du Morbihan

DESCRIPTION

Les cyanobactéries sont des microorganismes photosynthétiques capables de produire des toxines reconnues à risque pour l'homme. Depuis 2003, leur prolifération dans les plans d'eau douce fait l'objet d'un suivi, dont le protocole est déterminé par les recommandations du Conseil Supérieur d'Hygiène Publique de France. L'objectif de cette étude est d'améliorer ces modalités de suivi afin d'anticiper et gérer les risques en fonction des expositions des usagers. La démarche adoptée comprend deux étapes, sur une échelle départementale. Un bilan diagnostic de la situation est réalisé dans le Morbihan pour dresser un historique de la problématique et connaître les degrés de sensibilité et d'information des acteurs locaux. Pour compléter cette première phase de manière pratique, un plan d'eau test, l'étang du Moulin Neuf près de Rochefort-en-Terre, fait l'objet de la mise en place d'un protocole de suivi des contaminations par les cyanobactéries avec l'utilisation d'une sonde à phycocyanine, pigment spécifique de ces microorganismes. Une amélioration de la surveillance et une modification des moyens mis en œuvre pour gérer les risques sont effectivement nécessaires. La complexité du phénomène et les informations lacunaires délivrées sur le sujet par les autorités compétentes ne permettent pas une bonne compréhension des actuelles recommandations dans le Morbihan. Cette étude montre que la sonde est un outil de terrain pratique, complémentaire de la méthode habituelle, dont les mesures instantanées permettent de localiser les cyanobactéries horizontalement et verticalement dans le plan d'eau. Cependant, l'utilisation systématique de cette méthode semble difficile en l'état. Des études complémentaires sont alors nécessaires pour mettre en place un nouveau protocole opérationnel. (R.A.)

NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE DETAILLÉE

keyboard_arrow_right Titre : Est-il possible d'améliorer le processus d'anticipation des risques sanitaires potentiellement induits par les cyanobactéries pour des plans d'eau douce à usage récréatif ? Cas du Morbihan
keyboard_arrow_right Type de documentation : Thèse / Mémoire
keyboard_arrow_right Auteur(s) personne(s) : LEGEAS,Michèle, DANIEL,Franck, Brient,Luc, Bertrand,Emilie
keyboard_arrow_right Date de publication : 15 juin 2005
keyboard_arrow_right Nombre de pages : 79p
keyboard_arrow_right Editeur(s) : Ecole Nationale de la Santé Publique (ENSP)
keyboard_arrow_right Tags thématiques : algue bleue, relation santé-environnement, prolifération d'algues, eau douce, eutrophisation
keyboard_arrow_right Mots-clés libres : Analyse eau, Anticipation, Eau baignade, Gestion risque, Microorganisme, Morbihan, Surveillance environnement, Surveillance épidémiologique
keyboard_arrow_right Localisation : MORBIHAN
keyboard_arrow_right Langue : Français
Organisme Associé
Je recommande

9

lecteurs recommandent cet article

Partager :

thumb_up
Je recommande

9

lecteurs recommandent cet article

perm_identity

9 vues

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page