Dernière mise à jour le : 19 février 2007

L'eau en Bretagne - bilan 2003

DESCRIPTION

L'année 2003 a été marquée par un déficit hydrique (sécheresse) très marqué de mars à octobre associé à une canicule exceptionnelle en Août. La faible pluviométrie a occasionné quelques assecs de cours d'eau. Les interconnexions des réseaux d'eau potable et le bon niveau de remplissage des retenues ont permis de mobiliser les ressources nécessaires à la distribution en eau potable même si des mesures de restriction de la consommation dans les 4 départements ont été nécessaires pour préserver la ressource disponible et les milieux aquatiques. La reprise tardive des écoulements a limité la recharge des nappes souterraines lors de l'hiver 2003-2004. Cette sécheresse a occasionné des eutrophisations de retenues dont les eaux se sont avérées difficilement potabilisables.Les réseaux de surveillance de la qualité des eaux superficielles ont montré une stabilité de la teneur moyenne en nitrates avec 27,8 mg/l en 2003.Les pics de produits phyto-sanitaires sont globalement en régression. La présence de glyphosate et de son produit de dégradation l'AMPA augmente et le nombre de molécules détectées a progressé avec l'emploi de produits de substitution plus adaptés à la culture et à la parcelle traitée.Sur le littoral, la qualité des eaux de baignade demeure satisfaisante avec 97 % des baignades contrôlées conformes. Les surfaces d'échouages d'ulves et les valeurs ramassées sont en régression avec 53 700 m3.La reconquête de la qualité en Bretagne est un enjeu prioritaire d'actions de l'État via notamment le plan d'action pour un développement pérenne de l'agriculture et de l'agroalimentaire et pour la reconquête de la qualité de l'eau en Bretagne. Les mesures réglementaires et les programmes incitatifs (PMPOA, Bretagne eau pure, Contrats d'agriculture durable, etc.) répondent à cette forte ambition de l'État et des collectivités locales de retrouver une eau de qualité. La résorption des excédents d'azote est engagée avec 16 100 tonnes d'azote organique résorbé. Les ventes d'azote minéral diminuent et l'État renforce ses actions régionales en matière d'application de la réglementation.L'année 2003 confirme les progrès obtenus en 2002, mais ces résultats encore insuffisants pour atteindre les objectifs de la directive cadre sur l'Eau doivent nous inciter à poursuivre nos efforts vis à vis de la pollution des eaux dans nos pratiques de tous les jours.

NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE DETAILLÉE

keyboard_arrow_right Titre : L'eau en Bretagne - bilan 2003
keyboard_arrow_right Type de documentation : Bilans périodique
keyboard_arrow_right Auteur(s) organisme(s) : Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement en Bretagne
keyboard_arrow_right Date de publication : 19 février 2007
keyboard_arrow_right Nombre de pages : 15 pages
keyboard_arrow_right Editeur(s) :
keyboard_arrow_right Tags thématiques : eau potable, débit, eau douce, eaux souterraines, nitrate, pesticide, pluie, eau de mer, protection de l'eau, qualité de l'eau, marée verte
keyboard_arrow_right N° de bulletin : 2003
keyboard_arrow_right Langue : Français
keyboard_arrow_right Collection : L'eau en Bretagne - bilan annuel

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page
thumb_up
Je recommande

1

lecteur recommande cet article

perm_identity

3 vues

Je recommande

1

lecteur recommande cet article

Partager :