Dernière mise à jour le : 1 décembre 2016

Développement durable en zones côtières : comment territorialiser l'intérêt général environnemental ? Un cadre d'analyse

DESCRIPTION

Des projets de création d'’aires protégées ou d'’infrastructures justifiées par la lutte contre le changement climatique créent souvent, dans les territoires, des oppositions entre enjeux environnementaux globaux et locaux : il faut alors « territorialiser » l'’intérêt général et le développement durable. Les zones côtières, espaces d'’interface local-global, offrent un cadre privilégié pour l’'analyse de tels processus : à partir d’'études de cas et d'’une réflexion collective, nous proposons un cadre d’'analyse. Cinq composantes de la construction d’'un intérêt général territorialisé ont été identifiées : la hiérarchisation des acteurs et/ou enjeux ; l'’ajustement des projets ; les transactions entre acteurs ; l’'exit spatial ; la construction de nouvelles proximités organisées. © extrait de l'introduction du document : "[...] Pour conduire cette analyse, sont étudiées d’une part la construction d’aires protégées littorales, à l'’interface entre dynamiques territoriales et exigences nationales, voire internationales (Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan, Parcs Naturels Marin de Mayotte ou des Bouches de Bonifacio), d'’autre part des controverses liées à des projets nationaux justifiés par la lutte contre le changement climatique qui se heurtent à des oppositions locales (deux projets de percées fluviales en faveur du transport multimodal à partir des ports du Havre et de Marseille-Fos, deux projets de parcs éoliens en mer, à Saint-Nazaire et Saint-Brieuc). Nous proposons ici un cadre d'’analyse de ces situations d'’opposition, issu d’un travail bibliographique et d’'ateliers de construction collective, puis affiné lors des travaux de terrain : après avoir présenté et discuté les références que constituent les notions d’'intérêt général et de développement durable territorialisé, nous présenterons les situations d'opposition identifiées, les figures des controverses qu'’elles dessinent, puis les mécanismes identifiés et à étudier comme pouvant fonder des compromis autour d’'un intérêt général environnemental territorialisé : ils constituent les axes structurants du cadre d’'analyse proposé.[...]"

NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE DETAILLÉE

keyboard_arrow_right Titre : Développement durable en zones côtières : comment territorialiser l'intérêt général environnemental ? Un cadre d'analyse
keyboard_arrow_right Type de documentation : Articles
keyboard_arrow_right Auteur(s) personne(s) : Rey Valette, Hélène, Cadoret, Anne, Beuret, Jean-Eudes
keyboard_arrow_right Date de publication : 1 décembre 2016
keyboard_arrow_right Editeur(s) : Réseau développement durable et territoires fragiles
keyboard_arrow_right Tags thématiques : zone côtière, développement du littoral, production d'énergie, développement du territoire, protection du paysage, littoral, parc naturel, développement durable, énergie éolienne, protection du littoral
keyboard_arrow_right Mots-clés libres : concertation, controverses environnementales, développement durable territorialisé, intérêt général, zones côtières, negotiation, environmental controversy, sustainable territorialized development, general interest, coastal areas
keyboard_arrow_right Localisation : Parc naturel régional du golfe du Morbihan
keyboard_arrow_right Langue : Français
keyboard_arrow_right N° d'édition (ISBN,DOI...) : 10.4000/developpementdurable.11386

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page
thumb_up
Je recommande

0

lecteur recommande cet article

perm_identity

9 vues

Je recommande

0

lecteur recommande cet article

Partager :