Dernière mise à jour le : 19 novembre 2021

La gestion des déchets de cuisine et de table (DCT) en Bretagne

On estime à 30 % la part des déchets organiques, majoritairement composés de déchets de cuisine et de table, présents dans la poubelle d’ordures ménagères résiduelles des bretons. C’est un gisement important de matière qui doit être valorisé : la loi prévoit ainsi une obligation de tri à la source des biodéchets pour tous à compter de 2024. Cette datavisualisation fait le point sur les solutions de tri des déchets de cuisine et de table mises en place par les collectivités bretonnes, que ce soit la distribution de composteurs individuels et partagés ou la collecte séparée.

Contexte

Avec l’adoption de la loi de lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire (loi AGEC), la loi française fixe un objectif de généralisation du tri à la source des biodéchets à tous les citoyens au 31 décembre 2023. Les collectivités seront donc tenues de proposer une solution de tri à la source des biodéchets pour qu’ils soient valorisés.

Les biodéchets des ménages sont à la fois constitués des végétaux et des déchets de table et de cuisine (DCT). Il existe différents modes de gestion de ces biodéchets :

Pour les végétaux :

  • La gestion de proximité via des action de prévention (mulching, broyage, paillage, essences à faible croissance…) ;
  • Le dépôt en déchèteries et sur les aires de collectes de végétaux.

Pour les DCT :

  • Le renforcement des pratiques de gestion de proximité (lombricompostage, compostage individuel, compostage partagé ) ;
  • La mise en place d’une collecte séparée des DCT en porte-à-porte ou en apport volontaire, adossée à une unité de valorisation agréée pour recevoir des sous-produits animaux de catégorie 3. Il s'agit de plateformes de compostage ou d'unités de méthanisation équipées de process spécifiques (stérilisation, hygiénisation).

Les deux approches ne s’excluent pas, elles sont complémentaires. Un traitement de proximité permet de limiter les émissions de GES liées au transport. Le compostage industriel permet la prise en charge de produit qui doivent être limités dans le compostage de proximité (produits carnés…).

La datavisualisation fait le point sur les solutions de tri à la source des DCT mises en place par les collectivités bretonnes.

 

 

Présentation de la datavisualisation

Cette datavisualisation propose une analyse interactive des données relatives à la gestion des déchets de cuisine et de table en Bretagne par les collectivités. Elle s'organise en 6 onglets :

  1. Le compostage individuel : carte représentant le nombre de composteurs individuels distribués par les collectivités en Bretagne, ainsi qu’une estimation de la part de la population couverte par ces opérations;
  2. Le compostage collectif : carte représentant le nombre de composteurs partagés distribués par les collectivités, ainsi qu’une estimation de la part de la population couverte par ces opérations
  3. Les collectes sélectives : carte représentant les opérations de collecte sélective des DCT en Bretagne portées par des collectivités;
  4. Bilan des opérations et population totale couverte : carte de la population couverte par l’ensemble des solutions de tri à la source des DCT portées par des collectivités en Bretagne ;
  5. Le compostage pour les professionnels : cartographie des opérations de compostage menées par les collectivités pour les activités professionnelles ;
  6. Traitement, cadre réglementaire : Quelques éléments d'information concernant le traitement des DCT issus des sous-produits animaux de catégorie 3 (SPAn3).

Elle est interactive :
- Des filtres permettent de personnaliser l’affichage des données : année de référence.
- Des informations complémentaires apparaissent lors du survol des graphiques avec la souris (infobulles).

 

Sources

Données concernant la gestion des DCT :

Les données de cette datavisualisation sont extraites de la base de données nationale Sinoe® et validées par les collectivités. La mobilisation des données (animation des campagnes d’enquête, test et validation des données) a été assurée de 1997 à 2004 par l’Ademe Bretagne, de 2005 à 2010 par les Départements en charge de l’élaboration du PEDMA (Plan d'élimination des déchets ménagers et assimilés), de 2011 à 2016 par l’Observatoire de l'environnement en Bretagne (OEB), et de 2017 à 2018 par la Région Bretagne. À partir des données 2019 (enquête 2020), la mobilisation des données est de nouveau assurée par l’OEB.
 

Données de population :

  • nombre d'habitant par foyer : Insee, Taille des ménages Paru le 07/07/2020 https://www.insee.fr/fr/statistiques/2381486 ;
  • population : Insee municipale 2017 mise à jour en décembre 2019 et en vigueur au 1er janvier 2020.

Traitement des données et limites

La qualité des données disponibles dans ce document est dépendante :

  • De la qualité du suivi sur le terrain par les producteurs et/ou les gestionnaires de déchets ;
  • Du taux de déclaration ou de la représentativité des ratios ;
  • De la qualité des déclarations.

Quelques données manquantes ont été estimées afin de ne pas fausser les résultats globaux.

Ce suivi sous-estime l’implication des Bretons puisqu’il ne prend pas en compte les initiatives personnelles (achats directs, fabrication…).

Note sur les modalités de calcul :

  • nombre d'habitants couverts par une opération de compostage individuel = NbDistribué Total x 2,2 habitant par foyer ;
  • nombre d'habitants couverts par une opération de compostage collectif = NbDéclaré ou NbDistribué Total x 20 ;
  • part de la population couverte par une opération = Nombre d'habitants couverts / Population de la collectivité.

 

Mieux comprendre

Accédez aux données

Auteurs : Christophe Boué (OEB), Morgane Guillet (OEB)
Organismes Associés
Je recommande

0

lecteur recommande cet article

Partager :

thumb_up
Je recommande

0

lecteur recommande cet article

perm_identity

78 vues

Contenus associés

Choix de la rédaction

Les déchets non triés en Bretagne : caractérisation des ordures ménagères résiduelles et encombrants en déchèteries

Cette datavisualisation présente les caractérisations des ordures ménagères résiduelles (OMR) et des encombrants en déchèteries réalisées en Bretagne et au niveau national.

arrow_forward Lire la suite

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page