Dernière mise à jour le : 29 mars 2021

Les déchets issus de l'artisanat en Bretagne

Cette datavisualisation fait le bilan des déchets issus de l’artisanat en Bretagne : types de déchets, secteurs d’activité, tonnages.

Présentation de la datavisualisation

Cette datavisualisation propose une analyse interactive des données relatives aux déchets issus de l’artisanat en Bretagne. Elle s'organise en 3 onglets :


1.    Chiffres-clés ;
2.    Tableau croisé déchets et activités ;
3.    Données détaillées.

Chiffres-clés

En 2017, sur les 424 800 tonnes générées par l’artisanat, on trouve :

  • de façon prépondérante des déchets inertes : 72 %, soit près de 302 000 tonnes ;
  • 24 % de déchets non dangereux non inertes ;
  • Les déchets dangereux et les DEEE (déchets d'équipements électriques et électroniques) sont produits en faibles proportions : respectivement 3 % et 1 % du gisement total.

Les flux de déchets se répartissent différemment selon les secteurs d’activité :

  • 59 % des flux du secteur alimentaire sont des déchets organiques ;
  • 81 % des déchets du bâtiment sont des déchets inertes ;
  • Le bois est prépondérant dans le secteur de la production (38 %) ;
  • Le secteur des services génère des flux diversifiés.

Après les déchets inertes, les flux principaux de déchets non dangereux de l’artisanat sont le bois (environ 42 000 tonnes), les métaux (13 600 tonnes), les déchets organiques (près de 12 000 tonnes) et les déchets en mélange (près de 13 000 tonnes).

Sources des données

Les données proviennent de la Chambre Régionale de Métiers et de l'Artisanat de Bretagne (CRMA Bretagne) et sont issues de l’outil Egida.

Traitement des données

Les données sont issues de l'outil Egida : un outil d’estimation, sur la base de ratios nationaux, des gisements de déchets (non dangereux, dangereux et inertes) de l’artisanat. Il a été développé par le CNIDEP.

 

Mieux comprendre

En savoir plus sur la collecte des déchets dangereux issus de l'artisanat sur le site de la Chambre de Métiers de l'Artisanat Bretagne (CRMA).

Auteurs : Christophe Boué (OEB)
Je recommande

5

lecteurs recommandent cet article

Partager :

thumb_up
Je recommande

5

lecteurs recommandent cet article

perm_identity

243 vues

Contenus associés

Choix de la rédaction

Déchets des activités économiques en Bretagne : estimation du gisement de déchets non dangereux issus du commerce et des industries

Les déchets d’activités économiques (DAE) correspondent aux déchets, dangereux ou non dangereux, dont le producteur initial n’est pas un ménage. Ce qui inclut notamment les déchets provenant des entreprises industrielles, des artisans, commerçants, des écoles, des services publics, des hôpitaux, des services tertiaires et les déchets produits par les particuliers hors de leurs domiciles. La Chambre de commerce et de l'industrie de Bretagne a élaboré et met à jour depuis 10 ans un outil d’estimation du gisement de déchets non dangereux non inertes produits par les établissements inscrits au registre du commerce : EvalDNDAE. Cet outil est basé sur l’exploitation de ratios calculés à partir d’un panel d’enquêtes de terrain. Ces travaux bénéficient d’un soutien de l’Ademe et de la Région Bretagne dans le cadre de l’observation des déchets en Bretagne.

 

arrow_forward Lire la suite

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page