Dernière mise à jour le : 10 décembre 2010

Croissance urbaine et risque inondation en Bretagne

DESCRIPTION

The end of the XX° century is characterised by an increase of the long standing phenomena consisting of settling down and building sites on plains liable to inundation. Flooded french plains do not except this evolution, in spite of the establishment of administrative regulations. For the last twenty years, Brittany has experienced several hydroclimatic events which have impacted numerous urban areas, especially Rennes outlying urban districts as well as the Vilaine catchment and coastal fringe urban centres. These successive hydroclimatic events have lead to the emergence of scientific discussions about the risk of flooding over a regional scale. They have contributed to put forward the vulnerability of some urban areas, hence questioning regional planning logics, especially in the areas close to highly developping urban centres. These phd researches focus on the study, on different scale, of these urban extensions. They are characterised by their initial degree of vulnerability and assessed in regards to both french administration regulations and climatic constraints. Areas under study include Quimper and some districts belonging to Rennes urban centre. The method developped is based on two main steps. First, the flooded areas limits are defined and secondly, urban districts developments are assessed. Urban districts developments analyses rely upon an historical approach taking into account the settling and evolution of former city centres as well as on a recent analysis of urban extension prevailing during the XX° and XXI° centuries. This approach permits to determine the spatial trajectories of districts land uses especially in flooded plains. The analysis permits to put forward the main logics which control the urban development as well as ascertain the increase of flooding risk. It aims at both accurately comprend stakes resulting from urban development and at increase the understanding of the stakeholders attitudes (especially local elected) when facing a flood event. Flood events taken into consideration can be former as well as current ones. Main results put forward that risk adaptation strategies often rely on an a minima risk consideration: It is poorly considered when management projects are elaborated or applied L'occupation des plaines inondables par le bâti est un phénomène ancien mais qui s'est fortement accru à la fin du XXème siècle. Les plaines d'inondation françaises ne dérogent pas à cette règle et ce malgré la mise en place de réglementations. La Bretagne a subi ces vingt dernières années plusieurs événements hydroclimatiques exceptionnels qui ont touché de nombreux secteurs urbanisés notamment dans les communes périphériques de Rennes, les centres urbains de l'axe de la Vilaine et ceux du littoral. Cette succession d'événements a déclenché une réflexion sur le risque inondation à l'échelle régionale. Elle a également montré la vulnérabilité de certains espaces urbains, remettant en cause les logiques d'aménagement du territoire, notamment à proximité des agglomérations à forte croissance. Ces extensions urbaines, étudiées à l'échelle communale et infra-communale dans le cadre de cette thèse, s'organisent à partir d'un état initial plus ou moins vulnérable. Elles sont questionnées au regard de la réglementation et des contraintes climatiques. Les secteurs retenus sont donc Quimper et trois communes appartenant à l'agglomération rennaise. Une fois la zone inondable délimitée, la croissance urbaine communale est analysée grâce à une approche historique (implantation et évolution des centres anciens) et par une analyse des croissances urbaines au XXème et XXIème siècles. Cette approche permet ainsi de déterminer les trajectoires communales d'occupation spatiale notamment dans les plaines alluviales. L'analyse permet alors de dégager les logiques de croissance urbaine et de constater l'aggravation du risque. Pour comprendre les trajectoires urbaines dans les secteurs à risque, des projets urbains spécifiques ont été étudiés. Cette analyse permet d'appréhender précisément les enjeux résultants de l'urbanisation mais également de connaître l'attitude des porteurs de projets (en l'occurrence des élus locaux) face à l'inondation qu'elle soit passée ou qu'elle survienne durant la réalisation du secteur urbain. Il en ressort que l'adaptation au risque se traduit souvent par une prise en compte a minima de celui-ci et qu'il n'est que peu intégré dans les projets d'aménagement lors de leur conception ou de leur mise en place

NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE DETAILLÉE

keyboard_arrow_right Titre : Croissance urbaine et risque inondation en Bretagne
keyboard_arrow_right Type de documentation : Thèse / Mémoire
keyboard_arrow_right Auteur(s) personne(s) : Janique VALY
keyboard_arrow_right Date de publication : 10 décembre 2010
keyboard_arrow_right Editeur(s) : HAL CCSD
keyboard_arrow_right Tags thématiques : inondation, développement urbain, prévention des risques naturels, étude des risques naturels, plan d'exposition aux risques
keyboard_arrow_right Mots-clés libres : natural hazard/vulnerability/risk/flood/urban development/urban sprawl/Brittany[SHS.GEO] Humanities and Social Sciences/Geography
keyboard_arrow_right Langue : Français

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page
thumb_up
Je recommande

1

lecteur recommande cet article

perm_identity

6 vues

Je recommande

1

lecteur recommande cet article

Partager :