Dernière mise à jour le : 20 juin 2012

Contrôle de surveillance DCE 2011 : Suivi des blooms de macroalgues opportunistes.

DESCRIPTION

Depuis la fin des années 60, le littoral breton est to uché, en certains points, par des proliférations de macroalgues vertes de type Ulves, connues du public sous le terme de « marées vertes ». La Directive Cadre sur l’Eau recommande un suivi des blooms macroalgaux, dont l’Ifremer est le responsable sur le littoral Loire Bretagne. Le CEVA a été en charge de suivre, de 2002 à 2006, le phénomène de marées vertes à l’échelle de la Bretagne, dans le cadre du programme Prolittoral, programme régional et interdépartemental de lutte contre les marées vertes (financement de l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, du Conseil régional de Bretagne et des quatre Conseils généraux bretons). Dans ce cadre, le CEVA a développé des outils spécifiques pour évaluer le phénomène et son évolution. Ces outils ont été élaborés en partant de la connaissance du phénomène acquise au travers des su ivis antérieurs, réalisés pour le compte du Conseil général des Côtes d’Armor, de l’Agence de l’Eau Loire Bretagne et de collectivités locales bretonnes particulièrement touchées par le phénomène. Depuis 2007, le littoral Loire Bretagne fait l’objet de contrôle de surveillance par le CEVA, sous maitrise d’ouvrage de l’Ifremer. L’Ifremer a commandé au CEVA en 2011 le suivi du phénomène à travers trois volets : - un dénombrement des points du littora l touchés par des échouages d’Ulves, - une évaluation des surfaces concernées par les algues vertes, - une veille auprès des communes sur les volumes de ramassage. Pour ce programme de surveillance du littoral, étai ent prévues trois dates d’inventaire, sur les côtes allant du Mont Saint Michel à la pointe ouest de l’ Ile de Ré, à la mi-mai, mi-juillet et mi-septembre. Pour compléter ce programme de surveillance, le CE VA, soutenu financièrement par les collectivités bretonnes, conseils généraux et régional et l’Agen ce de l’Eau Loire Bretagne, a réalisé en 2011 quatre survols additionnels sur le littoral breton (avril, juin, août, octobre), permettant de percevoir de façon plus complète et fiable la prolifération annu elle et son évolution (c ontinuité du programme Prolittoral, programme régional et interdépartemental de lutte contre les marées vertes en Bretagne, http://www.ceva.fr/fre/MAREES-VERTES/Progra mme-de-Lutte/Origine-et-enjeux/Programme- des-annees-anterieures/PROLITTORAL-2002-2006 ). Ce suivi complémentaire par survol est renforcé par la mesure, sur les principaux sites, d’indices nutritionnels (azote et phosphore), et la mesure des stocks d’algues infralittorales peu ou mal perçus par les survols. Ce s suivis et l’analyse de la réaction des sites aux années climatiques s ont le matériau de base pour mieux cerner le fonctionnement des sites et les objectifs de qualité de l’eau à atteindre pour un retour au bon état écologique.

NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE DETAILLÉE

keyboard_arrow_right Titre : Contrôle de surveillance DCE 2011 : Suivi des blooms de macroalgues opportunistes.
keyboard_arrow_right Type de documentation : Rapports
keyboard_arrow_right Auteur(s) organisme(s) : Centre d'Etude et de Valorisation des Algues
keyboard_arrow_right Date de publication : 20 juin 2012
keyboard_arrow_right Nombre de pages : 56 p.
keyboard_arrow_right Tags thématiques : algue, programme de suivi, marée verte
keyboard_arrow_right Langue : Français
Organisme Associé

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page
thumb_up
Je recommande

4

lecteurs recommandent cet article

perm_identity

5 vues

Je recommande

4

lecteurs recommandent cet article

Partager :