Dernière mise à jour le : 20 janvier 1998

Chapitre II. La toile, un refuge face à la misère agricole

DESCRIPTION

Dans le descriptif qu’il a fourni du diocèse de Saint-Brieuc à la fin du xviiie siècle, le docteur Bagot signale clairement l’opposition qui existait alors entre l’Armor et l’Argoat : « Les paroisses situées le long de la côte sont les plus riches, les plus petites, les plus peuplées et les mieux cultivées [...]. La partie méridionale, au contraire est couverte de landes et de bois : le seigle, l’avoine, le sarrasin sont presque la seule nourriture des habitants. » Or, cette partie méridionale, si dénuée d’avantages pour Bagot, correspondait à l’aire de la manufacture. Il était donc tentant d’associer misère agricole et développement toilie

NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE DETAILLÉE

keyboard_arrow_right Titre : Chapitre II. La toile, un refuge face à la misère agricole
keyboard_arrow_right Type de documentation : Livres / Chapitres de livre
keyboard_arrow_right Auteur(s) personne(s) : Martin Jean
keyboard_arrow_right Date de publication : 20 janvier 1998
keyboard_arrow_right Editeur(s) : Presses Universitaires de Rennes (P.U.R éditions)
keyboard_arrow_right Tags thématiques : agriculture, histoire
keyboard_arrow_right Langue : Français

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page
thumb_up
Je recommande

0

lecteur recommande cet article

perm_identity

1 vue

Je recommande

0

lecteur recommande cet article

Partager :