Dernière mise à jour le : 20 avril 2014

Ces tempêtes extrêmes que l'histoire ne nous a pas encore dévoilées

DESCRIPTION

© résumés auteur :
" Risk studies of coastline flooding strive to define extreme values for sea level and the surf and then combine them to determine a threat index for the seaboard. However, these phenomenona are often generated by the same type of weather event: the storms. Meteo-France, the Cetmef and the Shom got together to study the storms threatening the coast of Brittany and to determine the extreme events the associated hydrodynamic parameters of which would allow to study the risk of coastline flooding.
By combining archives and re-analysis (ERA-Intérim), each storm is documented; then a typology is implemented to establish within each cluster, which elements are the most representative. The Arpege model enables us to restore the most typical historical storms, then the Ensemble Prevision supplies data on fictitious but plausible storms that can be afterwards combined with unfavourable tide conditions.
This method which enables us to study plausible extreme events not yet revealed to us, creates the problem of the like-lihood of these fictitious events. It is nonetheless an innovative technique, relevant for the understanding of extreme events so that the strategies used to adapt our shorelines, as it is demanded by the 2007/60/CE European Directive in the case of extreme events, could be assessed.

Les études d'aléa de submersion marine s'attachent à définir des valeurs extrêmes pour les niveaux marins et les houles et à combiner ces valeurs afin de produire un aléa de référence à la côte. Pourtant, ces phénomènes résultent souvent d'un même événement météorologique générateur: les tempêtes. Météo-France, le Cetmef et le Shom ont uni leurs efforts pour étudier les tempêtes menaçant le littoral breton et déterminer des événements extrêmes, dont on déduirait les paramètres hydrodynamiques pour l'étude des risques de submersion marine. En combinant analyse de données d'archives et ré-analyses numériques (ERA-Intérim), on documente chaque tempête comme on le ferait d'un cyclone et on en dresse une typologie afin d'identifier, au sein de chaque famille, la ou les tempêtes les plus représentatives, ainsi que le rapport d'intensité entre membres fréquents et rares. Le modèle Arpège permet de reconstituer les tempêtes historiques les plus représentatives, puis, la Prévision d'Ensemble du modèle Arpège (PEARP) fournit des tempêtes fictives plausibles qu'on peut rendre concomitantes avec des conditions défavorables de marée. Cette méthode, qui permet d'étudier des événements extrêmes plausibles que l'histoire ne nous a pas encore dévoilés, pose le problème de la probabilité des évènements fictifs. Elle est néanmoins innovante et pertinente dans l'appréhension des événements extrêmes permettant de mettre à l'épreuve les stratégies d'adaptation de nos territoires littoraux, comme cela est notamment demandé dans le cadre de l'application de la Directive européenne « Inondation » pour l'événement extrême."

NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE DETAILLÉE

keyboard_arrow_right Titre : Ces tempêtes extrêmes que l'histoire ne nous a pas encore dévoilées
keyboard_arrow_right Type de documentation : Articles
keyboard_arrow_right Auteur(s) personne(s) : ROCHE Amélie, BARAER Franck, GOUTX David, GOUTX David, JAN Gwenaële
keyboard_arrow_right Date de publication : 20 avril 2014
keyboard_arrow_right Editeur(s) : Société Hydrotechnique de France
keyboard_arrow_right Tags thématiques : classification, Europe, inondation, littoral, prévision météorologique, simulation, tempête, prévention des risques naturels
keyboard_arrow_right Langue : Français
keyboard_arrow_right N° d'édition (ISBN,DOI...) : 10.1051/lhb/2014013
keyboard_arrow_right Collection : La Houille blanche : revue internationale de l'eau

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page
thumb_up
Je recommande

1

lecteur recommande cet article

perm_identity

1 vue

Je recommande

1

lecteur recommande cet article

Partager :