Dernière mise à jour le : 20 janvier 1988

Bilan des perturbations phytoplanctoniques observées sur les côtes françaises en 1986

DESCRIPTION

En 1986, on a observé 23 perturbations de type eaux colorées, dues en grande partie à  la présence de dinoflagellés. De nombreux développements de Prorocentrum minimum ont eu lieu, dont 2 ont été associés à  des mortalités de coquillages. Par contre, des espèces soupçonnées d'être toxiques pour les cheptels, tels que Gyrodinium a ureol um et Gyrodinium spirale, si elles ont été observées dans divers secteurs, n'ont pas causé de mortalité cette année.Les développements de Dinophysis (cf. acuminata ou sacculus) ont conduit à  des interdictions temporaires de commercialisation, particulièrement en Bretagne sud. Notons la présence d'une autre espèce dans un phénomène de toxicité : Prorocentrum lima. Les intoxications ont été assez nombreuses et les conséquences économiques assez importantes.

NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE DETAILLÉE

keyboard_arrow_right Titre : Bilan des perturbations phytoplanctoniques observées sur les côtes françaises en 1986
keyboard_arrow_right Type de documentation : Rapports
keyboard_arrow_right Auteur(s) personne(s) : Berthome Jean-paul , Belin Catherine
keyboard_arrow_right Date de publication : 20 janvier 1988
keyboard_arrow_right Tags thématiques : relation santé-environnement, littoral, phytoplancton, mer
keyboard_arrow_right Langue : Français
Je recommande

1

lecteur recommande cet article

Partager :

thumb_up
Je recommande

1

lecteur recommande cet article

perm_identity

2 vues

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page