Dernière mise à jour le : 20 janvier 2004

Bilan des interdictions de vente de coquillages pour phycotoxines

DESCRIPTION

Le Rephy, réseau de surveillance du phytoplancton et des phycotoxines, a été créé il y a vingt ans. L'une de ses principales missions est d'alerter les autorités administratives départementales des risques pour la santé humaine lors d'efflorescences phytoplanctoniques de l'un des trois groupes d'espèces toxiques. En effet, les toxines produites par ces espèces s'accumulent dans les coquillages, qui peuvent devenir dangereux pour les consommateurs. Les interdictions de vente, d'expédition et de ramassage des coquillages qui s'en suivent méritent d'être analysées, pour en comprendre l'évolution au cours des années ou leur impact sur l'activité conchylicole. L'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer) a mis en ligne un rapport dressant "le bilan sur 20 ans des interdictions administrativesde vente et de ramassage des coquillages, pour présence de phycotoxines, sur le littoral français" (1984-2003).

NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE DETAILLÉE

keyboard_arrow_right Titre : Bilan des interdictions de vente de coquillages pour phycotoxines
keyboard_arrow_right Type de documentation : Rapports
keyboard_arrow_right Auteur(s) personne(s) : C. Belin
keyboard_arrow_right Date de publication : 20 janvier 2004
keyboard_arrow_right Nombre de pages : 84 p.
keyboard_arrow_right Editeur(s) : Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (IFREMER)
keyboard_arrow_right Tags thématiques : zone côtière, contamination, phytoplancton, santé publique, mer, coquillage
keyboard_arrow_right Langue : Français
Je recommande

3

lecteurs recommandent cet article

Partager :

thumb_up
Je recommande

3

lecteurs recommandent cet article

perm_identity

1 vue

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page