Dernière mise à jour le : 20 février 2019

Les acteurs de l'économie sociale et solidaire faisant du réemploi en Bretagne

Donner de vieux vêtements, réparer son vélo ou acheter un four remis à neuf... en Bretagne, au moins 224 sites de réemplois existent pour réduire ses déchets. Ces sites sont gérés par une cinquantaine d'acteurs issus de l'économie sociale et solidaire. Leurs points communs : un fonctionnement démocratique avec un objectif de solidarité et d'utilité sociale, les profits étant réinvestis en priorité dans leur activité. Vous trouverez dans le tableau interactif ci-dessous la liste des acteurs bretons du réemploi, l'emplacement des points de collecte ou de vente dans votre commune ainsi que des données sur les ressources techniques et humaines de ces structures en Bretagne.

Présentation de la datavisualisation

Cette datavisualisation propose 7 onglets pour découvrir l’activité réemploi mise en œuvre par les acteurs de l’ESS en Bretagne (collecte, valorisation, vente).

  1. Quels acteurs ? : cartographie des structures de réemploi intervenant en Bretagne ;
  2. Où donner ? : cartographie des points de collectes référencés par le CRESS Bretagne ;
  3. Où acheter ? : cartographie des points des ventes ;
  4. À quelle distance ? : carte, graphiques et liste permettant de visualiser la disponibilité des services par commune ;
  5. Quel déploiement en déchèteries ? : focus sur les déchèteries gérées par les collectivités bretonnes : quelles sont celles qui proposent un point de réemploi ? Quel est le type d’équipement associé ?
  6. Quels moyens techniques ? : carte et chiffres clés sur la surface d’une partie des sites référencés ;
  7. Quels moyens humains ? : carte et chiffres clés sur les ressources humaines d’une partie des sites référencés ;
  8. Définitions : pour en savoir plus sur le réemploi et l'économie sociale et solidaire.

Deux types d'organisations sont rencontrées :

  • des recycleries spécialisées dans une seule catégorie d’objet (mono-flux) : textile, appareils électro-ménagers, jouets, livres, matériaux, vélos…
  • des recycleries généralistes proposant différentes catégories d'objets (multi-flux) : ressourceries, recycleries, communautés Emmaüs.

Côté acteurs, différents statuts sont recensés :

  • organismes d’accueil communautaire et d’activité solidaire (communautés Emmaüs) ;
  • entreprise d’insertion ou entreprise adaptée ;
  • chantier d’insertion ;
  • établissement ou service d’aide par le travail (ex-CAT) ;
  • autre association bénévole ou employeuse de droit commun.

Sources et méthodologie

Les données qui alimentent ce tableau de bord ont été collectées par la Cress Bretagne via un questionnaire et des entretiens téléphoniques auprès des structures concernées entre octobre 2017 et mars 2018. Elles ont été complétées par des données issues des sites internet des différentes organisations.

Réalisation et traitement des données : Observatoire de l'environnement en Bretagne.

 

Mieux comprendre

Le portail de l'économie sociale et solidaire en Bretagne.

Le réemploi et la réutilisation définis par l'Ademe.

 

Auteurs : Christophe Boué (OEB)
Collaborateurs : Amandine Bonneau (Cress)
Je recommande

8

lecteurs recommandent cet article

Partager :

thumb_up
Je recommande

8

lecteurs recommandent cet article

perm_identity

1386 vues

Contenus associés

Choix de la rédaction

Réemploi en Bretagne : 96 % des communes disposent d’un site à moins de 15 km.

Les activités de réemploi social et solidaire sont présentes dans toute la Bretagne. Elles contribuent à réduire les volumes de déchets, mais également à consommer moins de nouvelles matières premières.

arrow_forward Lire la suite

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page