Dernière mise à jour le : 1 juillet 2018

Synthèse de l'état chimique des masses d'eau souterraine en Bretagne depuis 2007

L’évaluation de l’état quantitatif et chimique des masses d’eau souterraine est définie par la Directive cadre sur l’eau 2000/60/CE (DCE) et sa directive fille « eaux souterraines » 2006/118/CE. La méthode d’évaluation de l’état chimique employée repose principalement sur la comparaison entre une concentration moyenne calculée et la valeur seuil définie au niveau européen ou au niveau national. Les masses d’eau souterraines sont les unités d’évaluation de l’état. Cette évaluation conduit à une carte d’état chimique et quantitatif spatialisée, avec deux états possibles : bon état (en vert) ou état médiocre (en rouge).

Cette datavisualisation propose une analyse interactive des éléments de l'état quantitatif et chimique des masses d'eau souterraine issus du dernier état des lieux des masses d'eau réalisé en 2013, ainsi que des précédents états des lieux depuis 2006. Il permet une analyse comparative entre territoire. Les différents éléments graphiques proposent des informations complémentaires lors de survol avec la souris (info bulle) ou des zones cliquables qui permettent d'affiner les résultats proposés.

 

Auteurs : Elodie Bardon
Collaborateurs : Fabrice Craipeau (AELB)
Organisme Associé

Contenus associés

Choix de la rédaction

En 2027, 100 % des masses d'eau en Bretagne devront être en bon état

L'Agence de l'eau Loire - Bretagne a mené une évaluation de l'état des eaux en Bretagne en 2013. Les résultats montrent une grande diversité de situations ; certaines masses d'eau ont déjà atteint l'objectif 2027, d'autres en sont encore loin.

arrow_forward Lire la suite

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page
thumb_up
Je recommande

4

lecteurs recommandent cet article

perm_identity

132 vues

Je recommande

4

lecteurs recommandent cet article

Partager :