Dernière mise à jour le : 16 août 2019

Richesse spécifique en vers de terre dans les sols en Bretagne

Cet indicateur participe à l'évaluation des conséquences globales des pressions sur l'état de santé des espèces et des milieux en Bretagne.

Que calcule cet indicateur ?

Le nombre d’espèces de vers de terre dans différents types de sol en Bretagne.

 

Résultat

Richesse en espèces de vers de terre élevée à très élevée sur 80 % des stations échantillonnées entre 2006 et 2016 en Bretagne.

8 espèces en moyenne (sur 303 stations étudiées entre 2006 et 2016).

L’évolution temporelle de la métrique n’est pas encore connue, le maillage en stations ayant requis 10 ans.

 

Méthode et données

Les organismes vivants qui habitent les sols participent à leur entretien et au bon fonctionnement des écosystèmes associés. L’état écologique des sols conditionne la qualité des services rendus par ceux-ci, notamment pour l’agriculture. Au point que la Commission européenne a identifié la perte de biodiversité des sols comme une des huit menaces encourues par les sols dans le cadre de sa stratégie thématique pour la protection des sols.
Grâce aux démarches nationales d’inventaires, scientifiques (RMQS BioDiv) ou citoyennes (Observatoire Participatif des Vers de Terre - OPVT), initiées par des chercheurs de l’Université de Rennes 1 (UMR Ecobio), 31 espèces de vers de terre ont été recensées en Bretagne. De nombreux partenariats entre les chercheurs et des acteurs techniques de terrain permettent d’acquérir un grand nombre de données protocolées qui sont la source du présent indicateur.
La majorité des stations (80 %) présente une richesse élevée à très élevée (plus de 5 taxons). C’est dans les territoires agricoles de type prairie que la richesse est la plus forte avec 9 taxons en moyenne ; on y trouve aussi la plus grande abondance (cf. indicateur régional abondance en vers de terre). Les sols des jardins arrivent en seconde position et ceux des forêts en dernière. Il ne faut pas y voir une différence intrinsèque en qualité écologique des sols - qui ne se résume pas à la seule abondance ou richesse en vers de terre - mais plutôt le résultat d’une histoire d’usages du sol. Seule l’évolution dans le temps des valeurs de la métrique sera le signe d’une pression s’accentuant ou diminuant.

  • Méthode

Les données sources pour la Bretagne sont extraites de la base de données EcoBioSoil. Elles ont été acquises uniquement dans le cadre de programmes de recherche (plus d'une dizaine ; pas de données issues de sciences participatives). Elles ont été collectées entre 2006 et 2015. Deux protocoles spécifiques (recherche et test bêche vers de terre) ont été utilisés pour collecter les individus. Les classes d’abondance (élevée, faible…) sont définies à l’échelle nationale. La typologie des stations en matière d’occupation du sol est celle de Corine Land Cover ; ce n’est pas une typologie de nature pédologique. Selon le protocole, une station représente 3 m² ou 0,6 m3. Pour plus d’info et liens vers le protocole : cf. indicateur national Abondance des vers de terre , protocole recherche ou protocole test bêche.
Un pas de temps minimal de 5 ans est nécessaire pour couvrir l’ensemble des stations de Bretagne sur la base de l’effort d’échantillonnage actuel.

  • Données

 

 

Accédez aux fichiers de données

  • Pour en savoir plus

Indicateur Abondance des vers de terre dans les sols

  • Chaine de production

Compilation des données et calcul de l’indicateur : Université de Rennes 1 - OSUR (Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes) - UMR EcoBio, juin 2018.
Principal-e contributeur-trice à l’émergence de l’indicateur : M. Guernion et D. Cluzeau (Ecobio).
Mise en forme : EcoBio et OEB août 2019.

Auteurs : François Siorat (OEB)
Collaborateurs : Muriel Guernion (Ecobio), Daniel Cluzeau (Ecobio)
Je recommande

20

lecteurs recommandent cet article

Partager :

thumb_up
Je recommande

20

lecteurs recommandent cet article

perm_identity

350 vues

Contenus associés

Choix de la rédaction

Évaluer le patrimoine naturel en Bretagne avec un jeu d'indicateurs

Ce jeu d'indicateurs est un outil d'aide à la décision permettant de contextualiser les enjeux pour suivre l'évolution du patrimoine naturel et des paysages en Bretagne à l'échelle régionale, orienter des politiques publiques, apporter aux territoires une mise en perspective de leur patrimoine naturel et de leurs paysages par rapport au contexte régional. Coordonnés et animés par l'OEB, plus d'une cinquantaine d'acteurs régionaux ont déjà permis l'élaboration collective d'une quarantaine d'indicateurs et un travail est en cours sur les prochaines thématiques à couvrir.

arrow_forward Lire la suite

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page