Dernière mise à jour le : 16 août 2019

État de conservation des espèces particulièrement sensibles à la fragmentation des milieux naturels en Bretagne

Cet indicateur participe à l'évaluation des modifications de l'occupation du sol et de leurs conséquences spécifiques sur le patrimoine naturel en Bretagne.

État-de-conservation-des-espèces-particulièrement-sensibles-à-la-fragmentation-des-milieux-naturels-en-Bretagne.png
Mise à jour de la métrique : juillet 2018

Que calcule cet indicateur ?

Le nombre d’espèces particulièrement sensibles à la fragmentation des milieux naturels en catégorie « Défavorable » en matière d’état de conservation, rapporté au nombre d’espèces particulièrement sensibles à la fragmentation des milieux naturels et dont l’évaluation est connue.

Résultat

82,1 % (7/39) des vertébrés particulièrement sensibles à la fragmentation des milieux naturels ainsi que 35,1 % des vertébrés peu sensibles sont en état de conservation défavorable. La différence de proportion est significative.

L’évolution temporelle de la métrique n’est pas encore connue.

Contenus associés

Choix de la rédaction

Évaluer le patrimoine naturel en Bretagne avec un jeu d'indicateurs

Ce jeu d'indicateurs est un outil d'aide à la décision permettant de contextualiser les enjeux pour suivre l'évolution du patrimoine naturel et des paysages en Bretagne à l'échelle régionale, orienter des politiques publiques, apporter aux territoires une mise en perspective de leur patrimoine naturel et de leurs paysages par rapport au contexte régional. Coordonnés et animés par l'OEB, plus d'une cinquantaine d'acteurs régionaux ont déjà permis l'élaboration collective d'une quarantaine d'indicateurs et un travail est en cours sur les prochaines thématiques à couvrir.

arrow_forward Lire la suite

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page
thumb_up
Je recommande

9

lecteurs recommandent cet article

perm_identity

44 vues

Je recommande

9

lecteurs recommandent cet article

Partager :