Dernière mise à jour le : 1 mars 2018

Explorer la brochure interactive « Chiffres clés 2016 des déchets en Bretagne »

Dans le cadre de sa troisième édition « Chiffres clés 2016 des déchets en Bretagne », le pôle déchet de l'OEB a souhaité enrichir l'expérience de ses lecteurs. Conscient qu'un tel document apporte des réponses mais génère également des interrogations, la version interactive disponible ci-dessous doit permettre une lecture détaillée des données, des analyses personnalisées et une appropriation des données. Autant d'opportunités qui permettront aux acteurs du domaine de disposer d'informations sur l'état et l'évolution, sur le positionnement des territoires et qui sauront de fait constituer une aide à la décision.

 

Fonctionnalités interactives proposées

Calqué sur la structuration de l'édition 2018 "Chiffres clés 2016 des déchets en Bretagne", cet outil donne accès à plusieurs fonctionnalités :

Consulter : les chapitres de la brochure papier accessibles directement au format PDF.

Géolocaliser : les cartes produites au format A4 et les couches SIG visualisables et téléchargeables sur GéoBretagne.

Approfondir : les chapitres de la brochure papier avec des cartes, graphiques et tableaux interactifs.

  • Quelle est cette collectivité sur la carte ?
  • Quel est son ratio de collecte, son tonnage produit, sa population desservie ?
  • Je souhaite connaître une valeur précise sur un graphique,
  • ...

Explorer : l’ensemble des données exploitées pour l’édition de la brochure papier, déclinables par année, par territoire et par type de population.

  • Déclinez les cartes, graphiques et tableaux de données sur la période 2010-2016 ;
  • Visualisez les données à d’autres échelles de territoire : un département, un EPCI de traitement, un EPCI de collecte (périmètre 2016 et/ou 2017), etc. ;
  • Personnalisez les calculs de ratio en choisissant votre population de référence ;
  • Choisissez l’année de référence utilisée dans les calculs d’évolution ;
  • Comparez des territoires que vous sélectionnez ;
  • Editez des rapports de positionnement ;
  • Découvrez les analyses réalisées pour la rédaction de la brochure Chiffres clés (analyse sur les déchets verts, analyse sur les filières de traitement en déchèterie, etc.).

Compléter : avec une mise en perspective de données non développées dans la brochure papier.

  • Explorez des thématiques peu ou pas développées dans la brochure.
  • Des fonctionnalités complémentaires peuvent également être proposées (interaction avec les données, tableaux de bord, traitements spécifiques, etc. ).

Accéder aux données brutes : des tableaux de données utilisés dans la brochure papier.

Poursuivre : avec des liens vers des ressources internet spécialisées : Sinoe, CEB, CCI, CRMA, Irep, etc.

 

Méthodologie

La qualité des données disponibles dans ce document est dépendante :

  • De la qualité du suivi sur le terrain par les producteurs et/ou les gestionnaires de déchets ;
  • Du taux de déclaration ou de la représentativité des ratios ;
  • De la qualité des déclarations.

Quelques données manquantes ont été estimées afin de ne pas fausser les résultats globaux.

Des doublons existent entre les différents suivis : les déchets ménagers et assimilés englobent une part de déchets d’activités économiques et certaines activités sont comptabilisées dans les données « BTP », « Commerce et industries » et « Artisanat ».

Ces différentes données ne peuvent donc pas être sommées pour estimer un gisement régional. Des traitements complexes de consolidation et de dédoublonnage des données devront être engagés avant de pouvoir estimer un tel gisement.

Les données traitées, recueillies au cours de l’année 2017, concernent l’année 2016. Seules les thématiques « Organisation territoriale », « Extension des consignes de tri » et « Tarification incitative » sont plus récentes car elles ne sont pas directement liées aux données quantitatives.

Les populations utilisées :

  • La population privilégiée dans le document est la population municipale Insee, mise à jour en décembre 2016 et en vigueur au 1er janvier 2017 ;
  • La population DGF 2016 a été utilisée dans le calcul de certains ratios (elle permet de prendre en compte l’impact des flux touristiques) ;
  • La population Sinoe est utilisée dans les calculs de ratios nationaux.

Le niveau de suivi par l’outil d’observation de l’ORDB est aujourd’hui variable en fonction des services étudiés.

Le suivi des quais de transfert et des centres de tri est quasi exhaustif pour les installations sous maîtrise d’ouvrage publique, il est plus limité sur les installations privées.
Il en est de même sur les sites de compostage (hors sites recevant des OMR). Il faut également noter que la qualité de suivi des tonnages sortants des installations de compostage (hors sites recevant des OMR) est variable.
Le suivi des opérations de collecte (OMR, sélectif, déchèteries et aires de collecte des végétaux) est proche de l’exhaustivité. C’est également le cas pour les incinérateurs, les plateformes de maturation de mâchefers et les installations de stockage de déchets non dangereux.

Règles pour le traitement territorial des données DMA :

  • les tonnages issus de collectes ont été répartis par commune ;
  • les tonnages issus des déchèteries ont été comptabilisés sur le département d’implantation de la déchèterie ;
  • les origines et les destinations des flux entrants et sortants des installations ont été assimilés au département d’implantation de l’acteur concerné.

Trois années de référence ont principalement été utilisées dans les calculs d’évolutions : 2009 (année permettant d’avoir un pas de temps comparable avec les données nationales), 2010 (année de référence d’une partie des objectifs fixés à l’article L. 541-1 du code de l’environnement), 2014 (données de la dernière publication) et 2015 (dernières données nationales disponibles).

La consolidation des données et l’amélioration des méthodologies depuis le précédent exercice publié peut entraîner de légers écarts sur les résultats communs aux différentes éditions.

Tout exercice de comparaison de données entre plusieurs publications devra être réalisé en vérifiant au préalable que les données soient bien comparables.

sources

L'outil d'observation de l'ORDB : outil de déclaration annuelle et en ligne des données sur la collecte et le transfert-tri-traitement des déchets ménagers et assimilés.

EvalDIB : outil d'estimation, sur la base de ratios calculés à partir d'un panel d'enquêtes de terrain, du gisement de déchets non dangereuux produits par les établissements inscrits au registre du commerce. Outil élaboré et mis à jour par les CCI.

Egida : outil d'estimation, sur la base de ratios nationaux, des gisements de déchets non dangereux, dangeruex et inertes de l'artisanat. Outil développé par le Cnidep.

L'observatoire de la filière construction : la cellule économique de Bretagne a réalisé en 2014 un travail d'observation des déchets du recyclage du BTP. Cette étude a été actualisée en 2017 sur les données 2015.

L'association d'initiatives locales pour l'énergie et l'environnement (Aile) : spécialisée dans la maîtrise de l'énergie et les énergies renouvelables en milieu agricole et rural. Ses activités sont proncipalement des études et actions de valorisation de la biomasse (plan énergie bois, méthanisation, cultures énergétiques, etc.) et des actions dans le domaine des économies d'énergie liées au matériel agricole.

Sinoe déchets : base de données nationale de l'Ademe sur les déchets.

L'insee : l'institut national de la statistique et des études économique collecte, produit, analyse et diffuse des informations sur l'économie et la société française.

Fonds cartographiques : IGN BD Carto 2015; Autorisation IGN n°2015-DINO-1-68-0059

Auteurs : Christophe Boué (OEB)

Contenus associés

Choix de la rédaction

Les chiffres clés des déchets en Bretagne - 2016

Cette nouvelle édition des chiffres clés des déchets en Bretagne fait un point sur les données de 2016. Elle fournit des informations sur :

- l'organisation territoriale de 2016 et 2017 - les déchets en Bretagne

- les déchets ménagers et assimilés

- les ordures ménagères résiduelles

- les biodéchets

- le verre

- les recyclables secs issus des ordures ménagères

- les déchèteries et aires de collecte des végétaux

- synthèses DMA territorialisées

- la tarification incitative

- classification des EPCI selon leurs profils de déchets

- les coûts - les filières "Responsabilité élargie du producteur"

- les déchets issus du bâtiment et des travaux publics

- les déchets non dangereux du commerce et des industries

- les déchets issus de l'artisanat

- les installations de tranfert-tri-traitement

arrow_forward Lire la suite

Les plus récents

Les plus Consultés

keyboard_arrow_up Haut de page
thumb_up
Je recommande

0

lecteur recommande cet article

perm_identity

255 vues

Je recommande

0

lecteur recommande cet article

Partager :