Dernière mise à jour le : 3 janvier 2022

Evolution du niveau des nappes d'eau souterraine en Bretagne

Afin de suivre l'évolution journalière des niveaux piézométriques des systèmes aquifères de la région Bretagne, le Bureau de recherches géologiques et minières en Bretagne (BRGM) a mis en place et gère un réseau de suivi du niveau des eaux souterraines (réseau piézométrique), en collaboration avec l'Agence de l'eau Loire-Bretagne, le Ministère en charge de l'environnement (direction de l'eau), la Direction régionale de l'environnement Bretagne (Dreal) et le Conseil régional de Bretagne.

Indicateur - Niveau des nappes d'eau souterraines en Bretagne

 

Méthode et données

Ce réseau fait partie du « réseau de surveillance de l'état quantitatif des eaux souterraines de la France » mis en place par la direction de l'eau du ministère en charge de l'environnement pour répondre aux exigences de la directive cadre sur l'eau. Le réseau piézométrique breton est constitué de 52 piézomètres répartis sur le territoire de façon à couvrir les principales formations géologiques et hydrogéologiques existantes en Bretagne et de prendre en compte les conditions climatiques, très contrastées d'Ouest en Est et du littoral vers l'intérieur.  Toutes les stations sont équipées de centrales d'acquisition automatiques et de télétransmission des données (téléphone filaire ou portable). Quotidiennement, la profondeur de la nappe par rapport au sol (mesure du niveau piézométrique) est mesurée.

 

Que calcule cet indicateur ?

Cet indicateur est actualisé tous les ans, en septembre. Il présente l'évaluation du niveaux des nappes d'eau en Bretagne par rapport aux normales mensuelles, en fin d'année hydrologique (septembre à août), à partir de l'expertise du BRGM. Il correspond à la situation présentée par le BRGM dans le bulletin du Réseau Piezométrique de Bretagne à fin septembre de l'année.

 

Résultat

Les niveaux, témoignant de l’état de remplissage des réserves souterraines, sont plutôt supérieurs aux « normales » saisonnières (...) L'indicateur montre un état de remplissage des aquifères à fin septembre plutôt supérieur (29 % des piézomètres) à la « normale » saisonnière (comparaison par rapport aux mesures effectuées en septembre au cours des années de mesure : depuis 1992-1993 pour 10 ouvrages du Finistère, depuis 1980-1990 pour 4 ouvrages du Morbihan, et depuis 2003-2004-2005 pour les autres.

D'après le bulletin du Réseau piezométrique de Bretagne - Etat des nappes d'eau souterraines de la Bretagne à fin septembre 2021 (BRGM, 4 octobre 2021).

 

Accéder aux données

Auteurs : Elodie Bardon (OEB), Timothée Besse (OEB)
Collaborateurs : Bruno Mougin (BRGM), Flora Lucassou (BRGM)
Je recommande

16

lecteurs recommandent cet article

Partager :

thumb_up
Je recommande

16

lecteurs recommandent cet article

perm_identity

421 vues

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page