Dernière mise à jour le : 7 mai 2020

Les enjeux de la gestion des déchets en Bretagne après le confinement

Pendant les deux mois de confinement, de nombreux Bretons ont fait du tri chez eux et ont mis de côté des objets ou matériaux cassés ou usagers dont ils souhaitent désormais se débarrasser. À partir du 11 mai, les gestionnaires des déchèteries s’attendent à un afflux inhabituel de déchets dont beaucoup pourraient être réemployés. Le comportement des Bretons dans les semaines à venir aura des conséquences sanitaires mais aussi sur l’ensemble de la filière qui traite les déchets. Et si ce qui semble un problème devenait une opportunité pour l’économie locale et la réduction des déchets ?

Plus de déchets et d’usagers en déchèterie, après le 11 mai ?

Alors qu’en temps normal sur l’ensemble de la Bretagne, les déchèteries reçoivent en moyenne chaque mois environ 100 000 tonnes de déchets, quelle sera la situation à partir du 11 mai ? Faut-il s’attendre à un pic des dépôts en déchèterie après 2 mois pendant lesquelles elles étaient inaccessibles et pendant lesquels les Bretons ont eu le loisir de faire un grand ménage de printemps ? La fréquentation des sites sera en tous cas très fortement impactée !

 

Les conséquences d’un afflux massif en déchèterie

S’il a lieu, l’apport massif de déchets en déchèterie pourrait faire peser un risque sanitaire puisqu’une forte fréquentation des déchèteries est contradictoire avec les mesures de vigilance sanitaire préconisées pour éviter la diffusion du coronavirus.

La plupart des équipements contribuant à la gestion des déchets en Bretagne n’a pas la capacité pour traiter une telle augmentation de déchets en un temps si court. Il y a donc un risque de saturation rapide de toute la filière de traitement des déchets, à commencer par les déchèteries qui constituent une étape préalable avant le transfert des matières pour leur valorisation ou leur enfouissement. Cette dernière étape est sensible puisque les sites d’enfouissement des déchets non dangereux sont par nature limités. Ils interviennent en ultime recours du traitement des déchets et de manière définitive. Il est donc nécessaire de diversifier les exutoires et de privilégier une approche « ressource » en :

  • valorisant les végétaux in situ (paillage compostage) et en limitant les déplacements,
  • favorisant la réutilisation et le réemploi,
  • triant pour préparer au mieux le recyclage,
  • n’envisageant l’élimination qu’en dernier recours.

 

Diversifions nos points de dépôts pour des « déchets » qui n’en sont pas

Nombre de déchets sont encore jetés dans la poubelle grise ou apportés en déchèterie alors qu’ils pourraient devenir des produits de seconde main ou être recyclés pour leur matière.

68 % d’une poubelle de déchets mélangés est constituée de déchets  pour lesquels il existe des collectes spécifiques. Et 43 % d’une benne d’encombrants mélangés est constituée de déchets pour lesquels il existe des filières sélectives en déchèterie.

 

Les activités de réemploi social et solidaire sont présentes dans toute la Bretagne. Elles contribuent à réduire les volumes de déchets, mais également à consommer moins de nouvelles matières premières. Les produits collectés sont variés : électro-ménager, informatique, jouets, matériaux, matériel médical, textile, vélos ou généralistes. 96 % des communes en Bretagne disposent d’un site dédié au réemploi à moins de 15 km. Là aussi, la reprise des apports doit être progressive pour éviter tout engorgement et que le trop plein ne soit reporté vers les déchèteries et génère des déchets supplémentaires.

 

Localisation en Bretagne des organismes de l'économie sociale et solidaire collectant des objets et matériaux pour du réemploi

 

Favoriser le réemploi avant de jeter, c’est soutenir l’économie locale à la fois par le biais de l’emploi mais aussi par la vente de produits moins chers.

73 des 218 sites de réemploi proposent de la vente.

 

Quitte à changer de comportements, et s’ils changeaient durablement ?

Le Grenelle de l’environnement met l’accent sur la prévention et le réemploi pour réduire la production de déchets en France. Les déchets restants doivent être valorisés au maximum afin de baisser la part destinée à l’élimination. Mais la gestion des déchets en Bretagne dépend avant tout… des Bretons et de leurs comportements.

 

reduction-dechets-menagers-habitant-bretagne-infographie

 

Aujourd’hui dans la région :

Si dans cette période post-confinement, une majorité de Bretons préférait le réemploi au lieu de jeter, les conséquences pour la région pourraient être multiples et notables.

 

Résumé en infographie

Auteurs : Christophe Boué (OEB)

Contenus associés

Choix de la rédaction

Déchets ménagers et assimilés : évolution du gisement et du traitement depuis 2010 en Bretagne

Les déchets ménagers et assimilés (DMA) correspondent à l’ensemble des déchets produits par les ménages (ordures ménagères résiduelles, déchets des collectes sélectives, déchets collectés en déchèterie), ainsi que la partie des déchets des activités économiques prise en charge par le service public. Toutes les données sur les DMA en Bretagne sont aujourd’hui centralisées dans l’outil national Sinoe®, grâce aux déclarations annuelles faites par les collectivités chargées de la gestion et du traitement de ces déchets. Le suivi porte sur des éléments de contexte (gestion, organisation, équipements, etc.) et des données quantitatives sur les flux de déchets (tonnages par nature de déchet et destination de traitement, fréquentation, kilométrages de collecte, etc.). Ce suivi permet d'extraire des données sur les gisements et les filières de traitement. Le présent article vous propose une lecture progressive et des approches complémentaires sur la thématique des DMA. Il fournit des données de synthèse et de positionnement de Bretagne et de ses territoires par rapport aux objectifs régionaux et nationaux. Il propose également une exploration multi-échelles de données détaillées ainsi que des données de positionnement par rapport à la situation des autres régions en France.

 

arrow_forward Lire la suite

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page
thumb_up
Je recommande

14

lecteurs recommandent cet article

perm_identity

167 vues

Je recommande

14

lecteurs recommandent cet article

Partager :