Cyanobactéries dans les eaux douces de loisir bretonnes, saison 2018

En Bretagne, 27 sites de baignade en eau douce sont concernés par une surveillance complémentaire des cyanobactéries. En 2018, 18 sites ont connu des proliférations de cyanobactéries dépassant le seuil sanitaire de référence fixé à 100 000 cellules/ml, à partir duquel une recherche de toxines est déclenchée. Dans 9 de ces sites, les analyses ont révélé ponctuellement la présence de toxines.