Dernière mise à jour le : 14 octobre 2019

Le territoire des caps d’Erquy et Fréhel, 3e « Grand Site de France » en Bretagne

Le syndicat mixte des Caps d’Erquy-Fréhel a obtenu la labellisation « Grand Site de France » le 24 septembre 2019, date de publication au bulletin officiel de l’environnement. C’est le 3ème « Grand Site de France » de Bretagne. L’équipe du Syndicat mixte des Caps d’Erquy-Fréhel nous explique le projet.

D’où est venue l’idée de faire labelliser « Grand site de France » les caps d’Erquy et Fréhel ?

Cela fait plusieurs dizaines d'années que nous agissons pour préserver le patrimoine naturel de notre territoire. Nos paysages sont réputés et génèrent une forte fréquentation touristique qu’il nous faut gérer. Nous disposons par exemple de sites classés [1]  (condition obligatoire pour prétendre au label « Grand site de France »). En 1980, le Conseil départemental des Côtes-d’Armor a engagé une campagne d’acquisition du cap d’Erquy dans le cadre de la politique des « espaces naturels sensibles ». Après le pilotage d’une étude paysagère et en étroite collaboration avec la commune d’Erquy, un plan de requalification du site et de ses abords a conduit à renforcer les mobilités douces, à créer un parcours d’interprétation « le sentier des lacs bleus » et à gérer des parcs de stationnement.

[1] La loi du 2 mai 1930 s’applique aux sites et monuments naturels dont la conservation présente un intérêt général au point de vue artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque.

 

sentier_lacs_bleus_caps_erquy_frehel
Crédit photographique : Grand Site du Cap Erquy-Cap Fréhel  |  Le sentier des lacs bleus

En 1992, les acteurs du territoire ont créé le Syndicat mixte des caps d’Erquy-Fréhel pour agir collectivement. Au cap Fréhel, un premier plan d’aménagement de la pointe a vu le jour après une étude de la fréquentation coordonnée par le syndicat mixte. Les sentiers ont alors été remodelés, les flux de circulation canalisés et la lande a fait l’objet de restauration. Par ailleurs, dans le cadre du dispositif Natura 2000, une politique de gestion des espaces naturels a été instituée (fauchage avec exportation sur landes, mise en défens des milieux dunaires, etc.).

En dehors des deux sites classés, une diversité d’actions a contribué à la préservation et à la valorisation du patrimoine : réhabilitation de la station balnéaire de Sables-d’Or-les-Pins par la commune de Fréhel, aménagement de la vallée pilotée par la commune de Plurien, ouverture au public du phare du cap Fréhel par la commune de Plévenon, etc. Dans le même temps, le syndicat mixte des caps d’Erquy-Fréhel a développé des outils de suivi comme l’observatoire photographique du paysage.

 

Mise_en_défens_dunes_Pléhérel
Crédit photographique : Grand Site des Cap d'Erquy-Cap Fréhel  |  Mise en défens des dunes de Pléhérel 

Qu’est-ce qui rend remarquable le patrimoine naturel des caps d’Erquy et Fréhel ?

La géologie est la clef de ce patrimoine d’exception. D’Erquy à Fréhel, la frange littorale est constituée de roches singulières : du grès rose interrompu de filons de dolérite [2]. Ces roches expliquent la diversité actuelle des paysages littoraux et des écosystèmes reconnus au niveau national et européen. Sur notre territoire se succèdent grèves, anses, estuaires, et îlots, mais aussi d’immenses landes littorales à bruyères et ajonc, un marais estuarien et des massifs dunaires préservés ou encore une faune et une flore remarquables.

[2] Roche magmatique dont les minéraux sont visibles à l’œil nu

 

Crédit photographique : Syndicat mixte Cap Erquy - Cap Fréhel  |  Le grès rose

Qu’a apporté l’opération Grand site ?

Lancée en 2012, l’Opération Grand Site a permis d’envisager des actions de requalification et de réhabilitation sur un périmètre allant au-delà des 698 hectares correspondant aux deux sites classés. Le territoire labellisé « Grand site de France » couvre en partie quatre communes (Erquy, Plurien, Fréhel et Plévenon ) et il s’étend du 5 170 ha.

La gouvernance partenariale implique une diversité d’acteurs : les élus des communes, les deux intercommunalités de Lamballe Terre et Mer et Dinan Agglomération, le conseil départemental des Côtes-d’Armor, la direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement de Bretagne. Par ailleurs, des actions de sensibilisation et des instances de concertation ont été menées pour comprendre les aspirations des populations quant à la promesse « Grand Site de France ».

 

baie_Fresnaye_Caps_Erquy_Fréhel
Crédit photographique : Grand Site des Caps d'Erquy et Fréhel  |  La baie Fresnaye 

Maintenant que vous avez obtenu la labellisation, quelles sont les grandes lignes de votre programme d’actions à venir ?

Un « Grand Site de France » est singulier, a une personnalité particulière relative à « l’esprit des lieux ». Nos landes rases et ouvertes servent d’écrin à Fort La latte. Elles apportent une esthétique et une poésie à nos paysages. La géomorphologie des lieux, la richesse ornithologique et des fonds marins, l’extraction artisanale des carrières de grès rose et les moulins à eau de la vallée de l’Islet, la contemplation des paysages depuis les points hauts, les itinéraires doux sur les chemins littoraux sont autant de valeurs environnementales, historiques, sociales, etc.

Notre plan d’actions repose sur ces valeurs partagées. Nous souhaitons amplifier le travail de restauration, de protection et de gestion durable déjà engagé sur nos sites. Nous voulons également améliorer l’accueil du public et favoriser l’itinérance entre les 2 caps, ainsi que les mobilités douces. Le développement socio-économique sera renforcé en valorisant les productions locales. Un volet important est consacré à l’éducation à l’environnement au travers de nos actions vers les plus jeunes, véritables ambassadeurs du Grand Site !

 

falaise_erquy_frehel
Crédit photographique : Grand Site Cap Erquy-Cap Fréhel  |  Les falaises 

Les autres territoires bretons « Grands Sites de France »

La pointe du Raz en cap Sizun et les dunes sauvages de Gâvres à Quiberon sont les autres « Grands Sites de France » de la région. Avec les caps d'Erquy et Fréhel, ils ont en commun d'abriter un paysage et un patrimoine naturel naturels exceptionnels et d'être gérés suivant les principes du développement durable.

Diaporama : à la découverte des territoires bretons « Grands sites de France »

 

 

 

Auteurs : Caroline Guittet (OEB), Emmanuèle Savelli (OEB)
Collaborateurs : Agnès Perea (Syndicat mixte des caps d’Erquy et Fréhel)

Contenus associés

Les plus récents

Les plus Consultés

Les plus Recommandés

keyboard_arrow_up Haut de page
thumb_up
Je recommande

5

lecteurs recommandent cet article

perm_identity

88 vues

Je recommande

5

lecteurs recommandent cet article

Partager :